Par DDK | 19 Aout 2018 | 936 lecture(s)

Aït Yahia

Le cri de détresse d’une mère

Le jeune Zemihi Mohand, résidant à Ait Mellal, dans la commune d’Aït Yahia, atteint de la myopathie de Duchenne, est cloué à son fauteuil roulant depuis plus d’une dizaine d’années. Aujourd’hui, âgé de vingt deux ans, souffrant d’une déformation de la colonne vertébrale, Mohand se retrouve dépendant de sa mère dont les moyens financiers limités ne lui permettent de lui assurer que le pain quotidien. Sa douleur s’accroit en voyant la santé de son fils dépérir chaque jour un peu plus. «C’est avec une immense douleur que j’ose m’adresser à toute âme charitable pour me venir en aide pour pouvoir prodiguer des soins à mon fils atteint de cette maladie grave et évolutive», écrit-elle dans un message, portant les cachets de l’APC d’Aït Yahia et des villages Aït Mellal et Tagwnits, adressé à tous les bienfaiteurs. «Le but de mon appel est de parvenir à constituer une prise en charge financière qui permettra à mon fils d’accéder aux soins indispensables qui lui éviteront une mort certaine», ajoute la mère qui dit qu’elle ne peut pas assister de façon impuissante à sa mort. Dès l’âge de onze ans, Mohand était condamné à rester à la maison, ne pouvant plus se déplacer sans l’aide d’une tierce personne. Son fauteuil roulant ne lui permet des déplacements que sur des distances limitées. A la demande d’aide, la mère éplorée joint une confirmation de rendez-vous émanant du centre hospitalier universitaire de Reims (France) pour le mercredi 10 octobre 2018 à 15h30. Notons le numéro de CCP ouvert au nom du malade : 0019625445 58 et les numéros de téléphone pour tout contact : 0552 59 98 11/0772468379/0798781575

A. O. T.

0