Par DDK | 1 Septembre 2018 | 912 lecture(s)

Boumerdès - Analyse de l’eau des sources naturelles

Attend-on que l’irréparable se produise ?

Avec l’épidémie du choléra apparue à travers plusieurs wilayas du pays, les services de l’Algérienne des eaux (ADE) de la wilaya de Boumerdès «vont procéder dans les jours à venir, à des analyses à la fois approfondies et rigoureuses de l’eau des sources naturelles répandues à travers le territoire du département», a-t-on appris d’une source fiable. Cette opération préventive de contrôle, a, pour objectif, la vérification de la qualité de l’eau de ces sources naturelles pour protéger les citoyens. Il est utile de rappeler que, les citoyens des régions isolées de la wilaya de Boumerdès, consomment beaucoup plus l’eau des sources naturelles que celle des robinets. Chose étrange, non seulement ces opérations devaient être quotidiennes et à longueur d’année, et bien qu’une si grave épidémie ait touché de nombreuses wilayas limitrophes de la wilaya de Boumerdès, les services concernés ne semblent nullement pressés de prendre les dispositions qui s’imposent à quelques jours seulement de la rentrée scolaire et sociale 2018/2019. Le wali Abderrahmane Madani Fouatih, a, dès sa rentrée du congé annuel, provoqué une réunion d’urgence avec les chefs de daïra, les services de l’Algérienne des eaux, de l’Environnement, de la Santé ainsi que les différents corps de sécurité, avec comme objectif, la mise en place d’un plan de prévention sûr qui mettrait à l’abri les citoyens de la wilaya de cette épidémie. Hocine Amrouni

0