Par DDK | 5 Septembre 2018 | 830 lecture(s)

Tizi-Gheniff - Examens de fin d’année

Les lauréats de Khlendja honorés

Les réceptions en l'honneur des lauréats des examens de fin d'année se poursuivent à travers les villages de la wilaya. Avant-hier, c'est l'association Dda L'Mouloud de Khlendja, à la périphérie du chef-lieu communal de Tizi-Gheniff, qui a organisé une cérémonie de remise de prix et de tableaux d'honneur au profit des élèves admis aux différents examens (5e, BEM et Bac). Une réception abritée par le siège du comité de village, en présence de nombreux invités, dont le maire de Tizi-Gheniff et ses adjoints. «Notre village ne peut qu’être fier de ses enfants qui ont emprunté la voie du savoir. Je remercie les lauréats, les enseignants et les parents, qui ont veillé aux études de leurs enfants, sans oublier toutes les parties ayant tenu à organiser cet événement», dira dans son allocution d'ouverture Moussa Belkacem, en sa qualité de président de la dite association. Le maire, Djamel Mahmoud, déclarera en substance en direction des membres de l’association: «Nous sommes très contents de prendre part à cette fête. Nous sommes disponibles à répondre à vos demandes afin d'accompagner les élèves. Tous les moyens sont déployés pour garantir à l'ensemble des élèves une année scolaire dans des conditions favorables. C'est le devoir de tout un chacun». La parole fut donnée ensuite à un adjoint au maire, Makhlouf Chikh en l’occurrence, lequel ne manquera pas de féliciter les organisateurs et les lauréats et d’encourager les élèves ayant échoué, auxquels il souhaite de rattraper le retard au plus vite. «Si aujourd'hui des nations sont avancées, c'est grâce au savoir. Celui-ci est une source intarissable. Rien ne peut le remplacer. C'est la richesse de tout pays. Aujourd'hui, je tiens à féliciter ces enfants pour les résultats obtenus tout en espérant que les autres suivent sur cette voie. Les moyens existent. Il faut seulement savoir les utiliser et en tirer profit. Contrairement aux premières années ayant suivi l’indépendance, notre pays a doté nos villes, nos villages et même les hameaux les plus reculés d'écoles, de collèges et de lycées», estimera, pour sa part, M. Mohamed Djida, ex-P/APC et actuellement adjoint au maire. Après les prises de paroles, trois enseignants du village ont été destinataires d’un poème qu’a déclamé en leur honneur le poète Farouk. Au total, 16 élèves ayant décroché l'examen de 5e, 14 pour le BEM et 12 autres pour le Bac ont été gratifiés de cadeaux et de tableaux d'honneur, dans une ambiance conviviale et festive.

Amar Ouramdane

0