Par DDK | 18 Mai 2017 | 1093 lecture(s)

Mechta

Veillée en l'honneur du saint Sidi Slimane

Chaque année, la population du village Mechta, relevant de a commune d'Ighram, célèbre la traditionnelle veillée (Tevyitha) en l'honneur de Sidi Slimane le saint tutélaire. Demain, il sera procédé à la célébration dans le même village de ce rituel à travers le sacrifice d'une dizaine de veaux.

Une grande affluence est donc attendue, selon les organisateurs, lesquels mettent les dernières retouches, pour recevoir des centaines de visiteurs qui viendront de toutes les localités avoisinantes et même lointaines. Cette tradition séculaire est perpétuée par les villageois «afin de renforcer les liens de fraternité et d'obtenir la bénédiction du saint qui "veille" sur eux», dit-on.

Le festin, que s'apprête à préparer le comité d'organisation, est considéré comme une offrande représentant une partie des récoltes qu'offrent les villageois au saint Sidi Slimane, pour avoir sa bénédiction. Cette coutume est ancrée dans ce village pour être perpétuée encore de nos jours.

Elle est de ce fait organisée deux fois par an, et ce chaque troisième vendredi des mois de mai et août. "Sidi Slimane, qui sera donc à l'honneur demain au village de Mechta, était à l'origine un ermite et un érudit qui adorait Dieu. Il était aussi le sage, le savant, et "juge" respecté par la population, car, avec sa sagesse, il dénouait les conflits.

Il avait crée une zaouïa (Timaâmert) à Tizra n’Sidi Slimane, pour enseigner les préceptes de la religion", relate-t-on. Ainsi donc, la traditionnelle veillée du saint Sidi Slimane sera tenue, demain, près du mausolée qui porte encore son nom. Une occasion, rappelle-t-on, de raffermir les liens autour d'un repas collectif en plein air, où les personnes qui se sont perdues de vue, notamment, verront se présenter l'occasion pour se revoir, tout en implorant le saint tutélaire de les «bénir».

Syphax Y.

0