Par DDK | 12 Aout 2017 | 1046 lecture(s)

AKBOU Les dépotoirs continuent à se multiplier

Menace sur la santé publique

La ville d'Akbou frôle la catastrophe sanitaire avec les ordures ménagères qui s'entassent en prenant, chaque jour, du volume dans tous les coins et recoins de cette agglomération.

L'inquiétude des habitants et des visiteurs va crescendo avec la persistance de cette situation jugée "cauchemardesque". En effet, les dépotoirs enflent et envahissent la ville, et aucun quartier n'échappe à l'avancée des déchets ménagers. Ces derniers, n'étant pas ramassés à cause de la fermeture de la décharge de Biziou voilà des jours déjà, sont parfois incinérés, ce qui rajoute une couche à cette situation "dramatique". Le long de la RN26, aux quartiers de Bouizane, Arafou, Guendouza, à la cité des 100 logements, l'ancienne ville..., les immondices s'accumulent dans un décor chaotique. «Akbou n'est plus une ville, mais une immense décharge à ciel ouvert», peste-t-on dans les rues, où des puanteurs et des odeurs nauséabondes et repoussantes empestent. Devant l'hôpital de la ville, c'est l’indicible: des amas d'ordures s'empilent à quelques mètres seulement du portail des urgences médico-chirurgicales de l'EPH. Pire encore, ces détritus sont incinérés, chaque jour, créant un écran épais de fumée qui asphyxie les passants et les riverains. «Un dépotoir à proximité de l'hôpital, c'est de la pure inconscience», s'alarme-t-on. «Si un malade sort guéri de cet hôpital, il pourrait y retourner directement en humant les odeurs pestilentielles de toute la saleté qui se dégagent des alentours», ironise un habitant de cette ville. Cette situation n'est pas sans susciter l’inquiétude des habitants qui craignent l'apparition des maladies, en particulier des épidémies, étant donné que les ordures jonchent les rues et les ruelles de cette ville, où les animaux errants, comme les chiens et les chats, ainsi que les rongeurs, constituent des vecteurs non négligeables de beaucoup de maladies. En attendant qu'une solution soit trouvée à ce problème de gestion des ordures ménagères dans cette ville, les habitants et les visiteurs de la ville d'Akbou ne savent plus où donner de la tête.

Syphax Y.

0