Par DDK | 13 Septembre 2017 | 1072 lecture(s)

BOUHAMZA

Pétition pour la fibre optique

Les habitants du village Mahfouda, situé à 7 kms du chef-lieu communal, ne cessent de broyer du noir à cause du sous-développement qui s'est installé, apparemment, dans la durée. Peuplé par 4000 habitants, il est le deuxième plus grand village après le chef-lieu communal en ce qui concerne le nombre de la population. Cette localité connaît une urbanisation appréciable, où des constructions individuelles, notamment, y poussent comme des champignons. L'étirement du tissu urbain induit quelques carences en matière d'aménagement urbain, car il faudra toujours faire accompagner les nouveaux pâtés de maisons de toutes les commodités nécessaires pour un meilleur cadre de vie (eau potable, assainissement, gaz de ville, électricité,...) Sur le plan équipement, le village Mahfouda a bénéficié de plusieurs projets structurants, ces dernières années, au grand soulagement des habitants. Ainsi, il existe dans ce patelin: une antenne administrative, une salle de soins, deux écoles primaires, un collège, une salle omnisports, un bureau de poste et une base d'ANBT (agence nationale des barrages et transferts) pour son alimentation en eau du barrage de Tichi Haf. Toutes ces réalisations contribuent, un tant soit peu, à garder la population dans des conditions de vie plutôt acceptables, même si des déficits persistent encore. À l'exemple de l'absence de la fibre optique dans ce village, laquelle n'y est pas encore "arrivée". Cette défection a désabusé plus d'un, ici, à Mahfouda, où les jeunes en particulier se sentent marginalisés, eux qui aiment surfer et "découvrir" le monde en un clic à travers leurs postes de PC. «Le raccordement au réseau de la fibre optique est réclamé sans cesse, à cor et à cri, par toute la population», dit-on au niveau de ce village. À cet effet, une demande-pétition a été adressée, récemment, à l'ACTEL de Béjaïa pour solliciter cette agence afin de faire bénéficier les habitants du village de cette technologie qui comporte, en plus de la téléphonie, l’Internet (l'ADSL) à travers l'équipement MSAN.

Syphax Y.

0