Par DDK | 13 Février 2018 | 865 lecture(s)

Boudjellil

Le CW42A complètement impraticable

Cela fait plusieurs années que le réseau routier desservant la commune de Boudjellil n'a pas été réhabilité au grand dam des usagers. Qu'il s'agisse des chemins communaux ou du chemin de wilaya parcourant cette municipalité, leur état laisse à désirer. Il est le cas, d'ailleurs, du CW42A qui traverse la commune de Boudjellil du sud au nord sur une distance de 15 kms. Ce tronçon, névralgique au demeurant, est en proie au délabrement et à l'usure de sa couche bitumeuse. Sa dernière réhabilitation remonte à une dizaine d'années. Depuis, ce chemin ne cesse de se dégrader à vue d’œil, en présentant un aspect morne avec des crevasses, des ornières, des nids-de-poule et des cratères. La circulation automobile devient critique à certains endroits comme à l'entrée du chef-lieu communal de Boudjellil ou à Iâarkab pour ne citer que ces lieux. Les dernières intempéries qu'a connues la région ont vite fait de "dénuder" ce problème d'absence de réseau d'évacuation des eaux pluviales. Quelques caniveaux obstrués par la boue et les eaux pluviales y sont aménagés depuis longtemps mais qui sont complètement dépassés. Par conséquent, les eaux des torrents et la fange finissent par envahir la chaussée en rendant la circulation automobile et piétonnière difficile. Actuellement, il a été constaté une situation pour le moins déroutante avec des mares d'eau sur les accotements qui gênent la circulation routière au niveau de ce tronçon. Pire encore, des chantiers ouverts sur les abords de ce chemin (AEP, assainissement,...) languissent sans être livrés. Subséquemment à cela, la boue et les eaux des pluies débordent sur la chaussée dans une débandade indescriptible. Par ailleurs, les usagers du CW42A attirent l'attention des pouvoirs publics sur ce long et dangereux virage en déclivité situé à la sortie du village Iâarkav où les véhicules, notamment de gros tonnage, en amorçant ce virage manquent à déraper et à se renverser tellement ce virage est jalonné de cratères et d'ornières. «On aurait aimé que ce dangereux virage soit pris en charge par les autorités concernés car il est dangereux pour les automobilistes», préconise un routier.
Syphax Y.

0