Par DDK | 13 Mars 2018 | 1485 lecture(s)

Melbou

Plusieurs villages nettoyés

S’impliquer dans la propreté et l’hygiène de son village est une tradition ancestrale à travers laquelle les habitants s’entraident pour mettre fin à la saleté et donner une bonne image de leurs quartiers. C’est dans ce sens que les différentes associations de la station balnéaire de Melbou, située à 35 km à l’Est du chef-lieu de la wilaya de Béjaïa, ont procédé, vendredi dernier, au nettoyage de plusieurs villages et ruelles de ladite commune, à la grande satisfaction de tous les habitants. Cette louable action écologique a été organisée dans trois villages de la commune, à savoir Tasfsafet, Tizi War et au centre-ville de la commune. Pour Tasfsafet, c’est l’association socioculturelle Aït Boubkeur qui a organisé le nettoyage, au niveau de la maison de jeunes chahid Mouhoubi Moussa, des caniveaux et fossés. Les bénévoles, munis de différents outils et moyens de nettoyage, ont pu donner un autre visage à cet édifice. Quant au centre-ville, c’est l’association «Agafa» qui a pris l’initiative de nettoyer la RN43, qui relie la wilaya de Béjaïa à celle de Jijel. Au terme de cette opération, divers détritus, notamment des cannetes de bière vides, ont été ramassées. Les membres de cette association ont même utilisé une citerne, mise à leur disposition par l’APC, pour nettoyer les trottoirs du village. Concernant le village de Tizi War, c’est l’association socioculturelle La voix de la culture, en collaboration avec l’assemblée populaire communale de Melbou, qui a procédé au nettoyage des rues et ruelles. Pour assurer la réussite de cette action de salubrité publique, l’APC a mis au profit des organisateurs le matériel nécessaire, tel que les camions et tracteurs ainsi que les pioches, les pelles, les râteaux et les sacs-poubelle. «Nous avons mis à la disposition des volontaires tout les moyens nécessaires pour réussir ces actions qui s’inscrivent dans le cadre de la protection de l’environnement. Je remercie infiniment le mouvement associatif pour le travail qu’il fait pour sensibiliser le citoyen à son milieu», déclare M. Mustapha Khentous, élu à l’APC. Les initiateurs veulent que ces actions, à laquelle une centaine d’habitants ont participé, s’inscrivent dans la durée : «Nous avons décidé d’organiser ce genre de volontariat après le constat amer concernant la saleté dans notre village. Nous voulons que ce dernier reste propre», nous déclare, pelle à la main, M. Azzedine Amirouche, président de l’association «La voix de la culture». A noter que les volontariats se sont déroulés dans une ambiance bon enfant: «Je suis fier de tous ceux qui ont contribué à l’organisation de cette belle initiative. C'est toujours le commencement qui est difficile, la suite l'est beaucoup moins. Cependant, il reste beaucoup à faire», dira un participant. Au finish, des quantités importantes d’ordures ont été ramassées dans des sacs-poubelle et acheminées par la suite vers les décharges.
Aziz Khentous

1.00