Par DDK | 11 Juillet 2018 | 1682 lecture(s)

AÏT SMAÏL - Participation de 200 chasseurs de 28 wilayas

Concours national de tir au fusil de chasse

Le concours national de tir avec fusils de chasse sur les hauteurs de la commune d’Aït Smaïl a drainé plus de 200 participants, venus de 28 wilayas du pays.

L’événement a été organisé conjointement par la Fédération des chasseurs de Béjaïa, la gendarmerie nationale, la protection civile, les trois APC de la daïra de Darguina, la direction des forets de Béjaïa et l’association des chasseurs Adrar n’Takoucht. La majorité des candidats sont de Béjaïa, mais, quelques uns sont venus de Tizi-Ouzou, Sétif, Jijel et Batna. En plus des 210 tireurs qui ont concouru durant toute la matinée et une partie de l’après- midi, de nombreux curieux et amoureux des armes et de la chasse ont tenu à être présents et suivre l’événement. Les concurrents ont été divisés en groupes de dix. Chaque tireur avait droit à quatre tirs pour être qualifié au tour prochain. Les spectateurs avaient suivi avec attention et applaudissaient à chaque fois qu’un tireur faisait mouche. Ce fut une belle ambiance ! Selon son président, cet événement est le premier à être organisé par cette jeune association créée au mois de juin 2017. En plus de ce concours de tir, elle organise et participe à d’autres activités telles l’abattage des chiens errants, les battues aux sangliers … Pour le concours de tir, le président dira que «c’est pour créer une activité pour les chasseurs durant cette période où la chasse est fermée et tisser des liens entre les chasseurs de différentes régions.» L’organisation de cette activité a couté à l’association la somme de 260 000 DA pour la sonorisation, la restauration et les prix pour les gagnants. A la fin de ce concours trois tireurs venus respectivement de Béjaïa ville, Boukhelifa et Oued Ghir ont eu la chance de rentrer avec les trois prix mis en jeu à savoir des moutons dont la valeur dépasse les 35 000 DA chacun. L’association aspire à faire de ce concours une coutume pour mieux se faire connaitre, faire connaitre la région et sensibiliser les chasseurs à la protection de la nature et du gibier.

Saïd M.

0