Par DDK | 16 Juillet 2018 | 1072 lecture(s)

Semaoune

Des consultations médicales au profit des villageois

Fidèle à ses engagements envers les malades, l’association humanitaire d’aide aux malades et nécessiteux Soummam-Akboua a organisé, samedi dernier, une sortie au village de Semaoune flanqué à la montagne de l'Akfadou. Répondant à l’invitation de l’association culturelle du village éponyme, les membres de Soummam-Akbou ont organisé une journée de consultation médicale au profit des villageois qui ont fortement apprécié cette initiative. La caravane a été donc installée dans l'école primaire Djerroud, dont les salles de classe ont été transformées et aménagées en boxes de consultation pour les différentes spécialités de médecine. Après un premier contact entre le patient et le médecin généraliste dans l’espace réservé pour l’accueil des villageois, l’orientation se fait vers les consultations spécialisées, selon les cas. Les habitants de quatre villages, à savoir Semaoune, Takhlidjt, Sidi Hadj Hseyen et Ilmaten ont ainsi bénéficié de soins, de dépistage et ont été sensibilisés contre les maladies chroniques, les cancers du sein et du col de l'utérus. «L'équipe de l'association était au rendez-vous malgré la grande chaleur et le trajet éreintant, en sus, 200 consultations ont été faites. La détermination et la volonté de notre groupe continuent à braver toutes les difficultés. Nos remerciements les plus sincères sont adressés aux associations du village Semaoune ayant fait preuve d'une grande organisation et d'une volonté inébranlable», souligne Oulaldj Noureddine, président de l'association Soummam-Akbou. Dans le même sillage, dans le souci d'assurer le transport aux villageois, l'APC de Chemini a mis à leur disposition des moyens de locomotion afin que cette journée soit une totale réussite. L’on déplore, en outre, le fait que certaines femmes hésitent à prendre part à ces campagnes de dépistage, souligne un membre de l'équipe médicale. Cette campagne contribuera certainement au dépistage précoce de certains cancers, comme le cancer du col de l’utérus qui affecterait annuellement 6 542 femmes. L’association Soummam-Akbou a été créée en janvier 2016, elle sillonne les villages les plus reculés de la Soummam afin de leur faciliter l’accès aux soins, particulièrement aux consultations spécialisées. L’association regroupe 50 bienfaiteurs entre médecins et paramédicaux auxquels s’ajoutent quatre psychologues. Elle se veut un accompagnateur pour les malades vivant dans les régions enclavées.

Bachir Djaider

0