Par DDK | 17 Juillet 2018 | 1134 lecture(s)

Lutte contre les incendies de forêt

L’arsenal préventif renforcé

Les moyens de prévention contre les incendies de forêt ont été renforcés dans la wilaya de Béjaïa.

Une batterie de mesures est prise pour éviter que ne se reproduise le scénario calamiteux de l’année 2017, au cours de laquelle plus de 5700 ha de végétation sont partis en fumée. Les structures locales que sont les comités opérationnels de daïras, sont consolidées par la mise sur pied de comités de riverains impliquant les associations de chasseurs. Ce dispositif de proximité s’est révélé comme un maillon indispensable dans le déclenchement de l’alerte et l’organisation de la première intervention. L’arsenal logistique de la protection civile est renforcé par l’acquisition d’une colonne mobile équipée de 8 véhicules et 24 agents. On dénombre aussi 11 brigades de surveillance et d’intervention, ventilées à travers les localités à fort potentiel forestier, notamment les circonscriptions de montagne. Dans les zones à forte densité de boisement, sont aussi installés des postes de vigie, dont le nombre est porté à 13. Les aménagements au cœur des forêts n’ont pas été omis, dans la mesure où 850 tranchées pare-feu ont été réalisées. Il en va de même des pistes forestières, dont le maillage facilite la célérité d’intervention des soldats du feu et contribue à ralentir la propagation du sinistre. Inscrites sur le programme FCCL, l’ouverture des pistes porte sur un linéaire de 900 kms, dont une forte proportion est déjà réalisée par les services des forêts. Partant du postulat que le facteur humain est l’une des principales causes des départs de feu, la conservation des forêts a engagé depuis le début du mois de juillet, une vaste campagne d’information et de sensibilisation en direction de la population. Cette caravane à grand renfort de prospectus et de banderoles, se poursuivra jusqu’à la fin du mois d’aout. Le paquet est ainsi mis, pour ne pas vivre un été tout feu tout flamme, et éviter que ne soient cramés les 118 ha de couvert végétal que recèle la wilaya. Ce plan anti incendies a d’autant plus de chances de succès, que les conditions de température et d’hygrométrie sont moins propices aux déclenchements des incendies, qu’elles ne l’étaient auparavant. Néanmoins, une vigilance de tous les instants est de mise, car les champs et les lisières de forêts non débroussaillés et les jachères non défrichées, sont toujours aussi nombreux.
N. Maouche

0