Par DDK | 17 Juillet 2018 | 1253 lecture(s)

El Khemis

La prise en charge des handicapés moteur en débat

L’association de défense et de suivi des intérêts des handicapés de la wilaya de Béjaïa a organisé, samedi dernier, à El Khemis, dans la salle des conférences de la rue de la Liberté, une réunion regroupant les parents des enfants handicapés et les auxiliaires de vie scolaire (AVS) qui accompagnent ces enfants en situation de mobilité réduite en milieu scolaire, en présence des autorités et des associations en rapport avec la scolarisation des enfants handicapés. Le but assigné à la rencontre, indique M. Gana Mouloud Charif, trésorier de l’association, est de débattre des problèmes des uns et des autres. Des parents d’enfants handicapés-moteur se plaignent des difficultés à trouver une place à leurs enfants, surtout ceux qui se déplacent en fauteuil roulant orientés dans des écoles où les salles de classe ne sont accessibles que par escaliers. Les chefs d’établissements scolaires exigent la présence d’un AVS pour chaque enfant handicapé quel que soit le degré de son handicap. L’autre difficulté pour les parents est que l’AVS n’est officiellement responsable de l’enfant que du portail d’entrée de l’école à la classe. L’AVS peut éventuellement l’aider à écrire ses leçons, l’accompagner à la cantine ou aux toilettes, nous apprend notre interlocuteur. C’est donc aux parents d’amener leurs enfants jusqu’au portail d’entrée de l’école et de les y attendre à la sortie. Ce qui n’est pas pour arranger les relations AVS-parents. Ces derniers préfèrent ajouter un supplément de salaire à l’AVS pour prendre l’enfant de la maison à l’école et le ramener après les cours. Le projet de l’association est que chaque enfant handicapé ait son AVS. Actuellement, malgré les efforts de l’État, l’association a encore 19 enfants en situation de handicap qui attendent, faute de postes budgétaires, l’affectation de leur AVS. Par ailleurs le président de l’association souhaite avoir l’avis de spécialistes pour la création de classes spéciales pour handicapés-moteur.
B. Mouhoub.

0