Par DDK | 25 Juillet 2018 | 1113 lecture(s)

Ouzellaguen

animation estivale à Hellouane

Les enfants et les jeunes au niveau de la localité de Hellouane, située à 5 kms du chef-lieu communal d'Ouzellaguen, ne risquent pas de passer des vacances d'été ennuyeuses et vides, et ce, parce qu'ils sont entre de «bonnes mains» ! En effet, la virevoltante association culturelle «Timegdal», basée dans cette localité, a concocté tout un programme «spécial été» pour cette frange de la société afin de chasser l'oisiveté et le vide culturel. A cet effet, «Timegdal» compte organiser des activités et de l'animation au niveau du foyer de jeunes de Hellouane. Placé sous le slogan de «pour un enfant épanoui», ledit programme d'été est composé de plusieurs activités proposées aux enfants et aux jeunes de la localité. Ainsi, après les inscriptions qui se sont étalées du 9 au 14 juillet 2018, place maintenant à la pratique et à l'animation. Il y a des cours de musique, des ateliers de dessin, des cours d'initiation à l'informatique, des cours de soutien dans les langues étrangères, un club de lecture... Par ailleurs, ne s'arrêtant pas en si bon chemin, l'association «Timegdal» a organisé, samedi dernier, une sortie pédagogique et de divertissement pour les adhérents de l'association vers le site archéologique de Mlakou, situé au village Akhenak dans la commune de Seddouk. Ledit site connaît actuellement des travaux de fouilles et d'études de la part des archéologues et étudiants de l'institut d’archéologie d’Alger, lesquels avaient tenu à faire découvrir le site et son histoire aux enfants et aux jeunes visiteurs. Ces derniers ont été impressionnés par ce site qui n'a pas encore livré tous ses secrets. L’association «Timegdal», qui ne s'occupe pas seulement de la chose culturelle, a tenu à rendre également un vibrant hommage au doyen de la région d'Ifri-Ouzellaguen, décédé récemment à l'âge de 104 ans. En effet, il s'agit de Tahar Ath Ali Kessas, mort dernièrement. Sa disparition a ému toute la région, car l'homme était très respecté et estimé de tous. Un hommage lui a été déjà rendu, en 2014 et ce, à l'occasion de la célébration de son centenaire.

Syphax Y.

0