Par DDK | 28 Juillet 2018 | 840 lecture(s)

AÏT R'ZINE - Habitat rural

51 aides octroyées

Le logement rural dans la commune d'Aït R'zine, située à 85 km au Sud-ouest de Béjaïa, connaît un engouement particulier.

En effet, l'aide à l'habitat rural, connue sous l'acronyme Fonal, suscite un intérêt grandissant des habitants de la commune, eu égard à l'importance qu'elle revêt pour les ménages qui voudraient disposer d'un logement décent construit sur leur propres terres ! La rareté du foncier relevant du domaine de l'État dans cette municipalité et son relief accidenté sont des écueils majeurs à l'implantation de logements sociaux et d’autres formules (LPA, LPL,...). Ce qui fait que l'aide à l'habitat rural reste une option valable et une solution idoine dans cette localité agropastorale. Néanmoins, le nombre d'aides octroyées ces dernières années a déchanté plus d'un dans cette commune, car les quotas distribués ont baissé drastiquement, contrairement, par exemple, à l'année 2015, à laquelle la municipalité avait bénéficié d'un quota record avec pas moins de 776 aides. Pour l'année en cours, la commune a bénéficié de 51 aides seulement. Ce chiffre est jugé comme étant insuffisant, en ce sens que le nombre de demandes d'aide dans le cadre du FONAL dépasse les 500 dossiers. Ainsi donc, les heureux bénéficiaires au niveau de cette localité sont priés par l'APC de se rapprocher de son siège afin de recevoir les décisions d'éligibilité. «Je fais partie des heureux lauréats de l'aide à l'habitat rural. Je m'apprête d'ailleurs à récupérer ma décision d'éligibilité à l'APC. Cela fait des années que j’attendais ce moment. Je pourrai enfin construire ma maison et habiter dignement avec ma petite famille ! Dans quelques mois, je ne serai plus obligé de louer avec toutes les charges qui s'ensuivent», se félicite un trentenaire de Guendouz, chef-lieu communal d'Aït R'zine.

Syphax Y.

0