Par DDK | 28 Juillet 2018 | 761 lecture(s)

CITÉ SMINA - Importantes fuites d’eau

Quand l’ADE voit ailleurs…

Des habitants de la cité périphérique Smina, située en contre-haut du CHU Khellil Amrane de Béjaïa, n’arrêtent pas de se plaindre des importantes fuites d’eau constatées sur le réseau AEP. Selon ceux, certaines de ces avaries, dont plusieurs ont été signalées aux services concernés de l’ADE, durent depuis plus de… cinq ans ! Un habitant de la cité déclare s’être déplacé lui-même jusqu’au siège de l’ADE pour signaler les fuites. Des responsables de la structure lui avaient, alors, promis de les réparer dans les meilleurs délais, «mais à ce jour, s’insurge-t-il, personne n’est venu sur les lieux ne serait-ce que pour constater l’ampleur des dégâts». Un autre résident affirme avoir interpellé, de son côté, les services de l’APC. Là aussi, seules des promesses sans suite ont été faites au plaignant. Après avoir souligné la l’ampleur des fuites, dont serait truffé le réseau AEP à hauteur de 50 à 60%, soutiennent les résidents dudit quartier, et s’être alarmé sur l’infiltration des eaux dans le sous-sol, un troisième habitant de la même cité fait part de son inquiétude pour les fondations de sa maison, en butte à un risque d’effondrement à cause de la stagnation des eaux dans les sous-sol de la cité. Même les automobilistes qui empruntent le tronçon de route à forte déclivité de la cité Smina, pour rejoindre la RN24, à hauteur d’El-Fedja, ont constaté quatre ou cinq avaries importantes sur le réseau de l’eau potable. Les eaux qui coulent à même la chaussée ont fini par endommager cette dernière. En abordant ce chemin, les conducteurs sont contraints de slalomer à de sorte à éviter les crevasses, ce qui peut être à l’origine de dérapages dangereux.

B Mouhoub.

0