Par DDK | 31 Juillet 2018 | 906 lecture(s)

Tazmalt

Le marché de l'informel prospère !

Il existe un petit marché informel de fruits et légumes installé sur les accotements de la RN26 au lieu-dit "Tamozonit", à l'entrée sud de la ville de Tazmalt. Ce marché prospère depuis des années dans l'impunité. Ce sont plus d'une vingtaine d'étals qui sont installés, chaque jour, au vu et au su de tout le monde, à proximité du passage à niveau de ce quartier périphérique de la ville de Tazmalt. La vente des maraîchages et autres légumes va bon train au quotidien, et les vendeurs ne sont jamais inquiétés. Cette activité illégale, somme toute, provoque une évasion fiscale importante alors que la commune peine à trouver les ressources financières pour amorcer son développement. Ce commerce illégal échappe donc au fisc, alors que les commerçants réglementés sont littéralement harcelés pour payer l’impôt. «C'est à n'y rien comprendre ! Des marchands des fruits et légumes installent des étals de part et d'autre de la RN26 pour vendre dans l'illégalité et l'impunité, transgressant la loi, alors que nous, les commerçants légaux, courbons l'échine sous le poids des impôts! Vous trouvez cela juste?» fulmine un commerçant de la ville de Tazmalt. Alors que l'État est censé lutter contre l'informel, voilà que celui se tient au nez et à la barbe des autorités locales et des services de sécurité qui semblent tous aveugles ! Le plus déplorable est que des locaux commerciaux, construits il y a des années dans la ville de Tazmalt, pour justement la résorption de commerce informel sont restés pour la plupart désespérément vides! Cela sans parler de l'embouteillage que provoque ce marché informel de "Tamozonit", où les automobilistes marquent des haltes pour s'approvisionner en fruits et légumes, dans une totale anarchie.

Syphax Y.

0