Par DDK | 1 Aout 2018 | 1289 lecture(s)

Aït Smaïl

Mobilisation villageoise pour éteindre un incendie

Un incendie s'est déclaré dans la soirée de dimanche dernier sur un camion plateau surchargé de bottes de foin, créant un climat de panique à Tizwal, au lieu-dit Tizaarar, dans la commune d’Aït Smaïl. Aussitôt alertés, les éléments de la Protection civile se sont dépêchés sur les lieux en vue d'éteindre le feu qui menaçait de se propager vers les habitations riveraines. A l’arrivée des soldats du feu sur les lieux, les habitants à proximité étaient déjà en train d'user de toutes leurs forces pour éviter que le feu, qui se serait déclenché suite à un arc électrique survenu sur un câble lequel a touché le camion, ne prenne d’ampleur, après avoir sauvé le chauffeur qui en est sorti sain et sauf. Un formidable élan de solidarité s’est, en effet, formé pour maîtriser le sinistre. Les pompiers arrivèrent finalement à circonscrire l’incendie, sans qu’aucun dégât humain grave ne soit à déplorer. Cependant, quelques brûlures légères ont été signalées chez certaines personnes, lesquelles ont dû se déplacer à la polyclinique d’Amridj pour recevoir des soins. Ce malheureux incident a rappelé encore une fois la nécessité, pour une municipalité comme Aït-Smaïl, d’abriter un poste avancé de la Protection civile en vue d’assurer des interventions rapides en cas de sinistre comme celui-ci. «Je suis d’autant plus soulagé que cet incendie n’a pas engendré de pertes humaines, grâce à la solidarité dont ont fait preuve les citoyens. Je reste toutefois inquiet pour ma commune à qui on tarde d'attribuer un poste de la Protection civile, plus que jamais indispensable», dira l'édile communal.

M. K.

0