Par DDK | 4 Aout 2018 | 998 lecture(s)

Bouhamza

7 milliards de créances énergétiques

La commune de Bouhamza croule sous le poids de la dette. Une dette découlant de sa consommation d’énergie électrique, et que la collectivité n’a pas pu honorer, faute de provision budgétaire. «Le cumul de ces créances impayées a atteint 7 milliards de centimes. Cette facture énergétique redevable à la SDE, représente plusieurs années de consommation», a révélé un membre du staff communal. Selon le responsable de l’APC, l’énergie électrique mobilisée pour faire fonctionner les pompes de refoulement de la chaine d’adduction AEP, pèse de tout son poids dans la balance. Une facture très salée pour une commune sans ressources, et qui se retrouve de ce fait, dans une situation d’insolvabilité. «Cette ardoise se fait de plus en plus pesante, et la contrepartie financière pour l’honorer, est des plus hypothétique», alerte-t-on. Les responsables de la municipalité ne voient qu’une seule alternative pour s’extirper de l’impasse : le rachat de cette dette par l’État central, à travers l’octroi d’une subvention spéciale. Ceci, en attendant que soit tranché définitivement le nœud gordien, en s’affranchissant du fardeau de la gestion du réseau AEP au profit de l’ADE.

N. M.

0