Par DDK | 5 Aout 2018 | 796 lecture(s)

Kendira

La polyclinique en quête d’extension

La polyclinique de Kendira, sise à hauteur de l’agglomération du chef-lieu communal, arbore une fière allure. Néanmoins, la structure pèche par manque d’espace pour remplir correctement la mission de service public qui lui est dévolue. «Depuis sa mise en service, l’établissement n’a jamais bénéficié d’opérations d’aménagements dignes de ce nom, tout comme il n’a pas fait l’objet de la moindre extension, pour le mettre en adéquation avec les besoins de la population, en matière d’accessibilité et de qualité des soins», a déclaré en substance, le P/APC, informant qu’il a fait des propositions dans ce sens aux responsables de la santé. Le premier magistrat de la commune juge impératif la mise en fonction de nouveaux services. «L’extension de la polyclinique nous donnera la possibilité d’ouvrir un point d’urgences, lequel relève d’une impérieuse nécessité. Ce service est réclamé à corps et à cris par l’ensemble de la population. Pour l’heure, la polyclinique ferme à 16 heures, ce qui est fortement pénalisant», a-t-i estimé. Par ailleurs, des citoyens de Kendira, rencontrés à Tizi Tindjet, le chef-lieu communal, appellent de leur vœu la mise en service d’une maternité rurale. «Nos parturientes sont souvent évacuées en catastrophe, dans des conditions périlleuses. Nous avons une polyclinique, alors autant la doter des services de base, pour qu’elle assure une couverture sanitaire de qualité», plaide un villageois. «Nous sommes laissés dans le dénuement, mais la situation est encore plus alambiquée pour les villages excentrés, comme Abayou et Takharouvt N’yighil qui subissent mille tourments», enchaine un autre citoyen.

N. M.

0