Par DDK | 6 Aout 2018 | 868 lecture(s)

BARBACHA - Gestion des déchets ménagers

Un casse-tête chinois !

La gestion des déchets ménagers dans la commune de Barbacha, située à 25 km du chef-lieu de la wilaya de Béjaïa, constitue toujours un problème majeur dans cette localité, où l'unique décharge communale, très controversée au demeurant, a été fermée depuis des mois déjà par la population excédée, dit-on, par les odeurs, les fumées et la pollution qu'elle génère. Cette situation a créé, en conséquent, un véritable imbroglio dans cette commune, où les ordures s'entassent dans les villages à défaut d'être enlevées. En l'absence d'une déchetterie ou d'un centre d'enfouissement technique, le problème des déchets ménagers est entier dans cette commune. Cette situation inquiétante, en lien direct avec la salubrité et la santé publique, a poussé les autorités municipales à revoir la façon de traiter le problème en traçant un nouveau planning de la collecte des ordures, lequel est entré en vigueur depuis le 1er Août dernier pour s'étaler sur tout le mois en cours. En effet, pour débarrasser les différentes localités de leurs immondices qui s'accumulent chaque jour, l'APC a tracé un programme où chaque groupe de villages bénéficiera de la collecte des ordures à raison d'un jour par semaine. Comme c'est le cas, par exemple, pour les villages de Barbacha, Tiâazibine, La cité, Aguemoun et Bouncer où le ramassage des ordures s'effectuera chaque jeudi, le long de ce mois d'août. Même si cela demeure insuffisant, au vu de l'accumulation des immondices dans les villages pendant six jours, cette opération n’est tout de même pas négligeable, en attendant une solution durable à ce lancinant problème.

S. Y.

0