Par DDK | 7 Aout 2018 | 1172 lecture(s)

Darguina

Les ressources en eau en débat

L’association Oxy-jeunes a organisé, jeudi dernier, une conférence-débat sous le thème «Les ressources en eau ; enjeu du développement durable». Animée par le Dr A. Hamid Saou, enseignant au département hydraulique à l'Université de Béjaïa, cette journée a vu la participation de plusieurs associations locales, en plus de Tichy la verte. La conférence s’est axée sur le cas de l’oued Agrioune. Une rivière qui a de tout temps abrité des vies tant animales que végétales mais qui subit, ces dernières années, une pollution alarmante causée par le déversement des eaux usées et des déchets solides de toutes natures. L’Homme étant l’unique pollueur de cet espace vital, la responsabilité de réparer tous les torts qu’il a causés lui incombe, soutient-on. L'événement fut entamé par un hommage aux collaborateurs de l'association : services et institutions de l'Etat et les entrepreneurs de la région. Puis, une sortie aux abords de l’Oued Agrioune fut programmée, avec la participation d’une quarantaine de personnes, outre les membres des associations, des éléments du district des forêts en plus des représentants de la sûreté de daïra. Ce fut l’occasion d’expliquer l’impact des eaux usées qui se déversent à plusieurs endroits sur l’oued Agrioune. L’importance et le rôle des bassins de décantation dans le traitement des eaux usées ont été également explicités. Dans l’après-midi, une conférence-débat a été animée au niveau du bureau de l’association. Il fut question de la présentation du bassin Agrioune et des résultats de l’étude réalisée à cet endroit par le département d’hydraulique de l’université de Béjaïa. Les impacts des margines sur ces eaux ont été développés ainsi que la pollution générée par les lixiviat des décharges publiques. Pour les responsables de l’association Oxy-jeunes, la journée a été une réussite totale. D’abord, elle fut une occasion de serrer les rangs entre plusieurs associations militant pour la préservation de l’environnement, ensuite un moment de partage et d’échange fructueux. Les organisateurs tiennent, d’ailleurs, à remercier tous les participants, notamment le conférencier M. Hamid Saou.

Sami D.

0