Par DDK | 11 Aout 2018 | 834 lecture(s)

Bouhamza

Le foyer de jeunes de Toudder toujours fermé !

Le village Toudder, dans la commune de Bouhamza, a été doté d’un foyer de jeunes. Néanmoins, ce dernier est toujours fermé. «Le projet a été achevé en 2014 et à ce jour la bâtisse n’est pas mise en service, malgré nos requêtes maintes fois réitérées», fait remarquer un jeune du village. «Les responsables de l’assemblée communale sortante nous ont promis de prendre en charge nos doléances, mais aucune de ces promesses n’a été suivie d’effet», dénonce un autre citoyen, journalier de son état. Le nouvel exécutif municipal, avec lequel nous avons pris attache, a fait savoir que l’ouverture de ce foyer de jeunes est subordonnée à sa dotation en équipements. «Cette infrastructure est construite pour que les jeunes du village puissent en tirer un maximum de profit. Nous ferons de notre mieux pour mettre en œuvre l’ultime opération et rendre l’ouvrage fonctionnel», assure un membre de l’exécutif communal. Mi-sceptique mi-confiant, un père de famille de Toudder dit accorder un blanc seing pour l’auguste assemblée. «Les responsables de l’APC sont animés d’une volonté inébranlable, quant à la prise en charge de ce dossier. Nous devons leur accorder le bénéfice du doute, tout en ayant foi que leur engagement sera tenu», dira-t-il. Un autre villageois, estime que la masse juvénile est injustement pénalisée par ce retard. «Je suis certain que le dénouement de ce problème ne tient qu’à un fil. Mais, à chaque fois qu’une quelconque défaillance se fait jour, c’est toujours nos enfants et la plèbe d’une manière générale, qui paient les pots cassés», déplore-t-il.

N. M.

0