Par DDK | 12 Aout 2018 | 1205 lecture(s)

Boudjellil

Une commune toujours sans APC

Les projets se comptent sur les doigts d'une main dans la commune de Boudjellil, laquelle demeure la seule au niveau de la wilaya de Béjaïa, à ne pas avoir connu l'élection d'une assemblée populaire communale, à cause des événements qui ont émaillé les élections communales du 23 novembre 2017, qui se sont soldées par l'annulation pure et simple des résultats. Actuellement, les affaires de la municipalité sont gérées par le chargé d'affaires communal (CAC).Beaucoup reste à faire dans cette commune en proie aux carences multiples, surtout en matière d'aménagement urbain, de gestion des déchets ménagers, d'eau potable, et bien d'autres volets. Chaque jour, le siège de l'APC enregistre l'afflux de citoyens de la région pour exposer les innombrables problèmes auxquels ils sont confrontés, comme le manque d'eau, les insuffisances dans le ramassage des ordures ménagères, l'absence de l’assainissement ou de l'éclairage public... La commune de Boudjellil enregistre un retard énorme dans tous les volets, et les besoins qui s'expriment par la population sont rarement satisfaits. Des projets ont été lancés récemment, comme la dotation du hameau Laâziv en réseau de l’assainissement. Par contre, d'autres projets sont inscrits, et leurs avis de consultation sont lancés. Il s'agit de la réalisation d'un réseau de l'assainissement au profit du quartier Kerrouche et ce, jusqu’au CW42 A sur une distance linéaire de 1300 mètres. Autre projet inscrit, un prolongement du réseau de l'AEP sur une distance linéaire de 800 mètres au profit du hameau Thiza, situé au Douar Tazmalt qui compte sept villages malheureusement aussi déshérités les uns que les autres.

S. Y.

0