Par DDK | 13 Aout 2018 | 702 lecture(s)

Ighil Ali

La salle de soins de Takorabt prochainement réhabilitée

La salle de soins du village Takorabt dans la commune d’Ighil Ali, est en passe d’être remise à neuf, à la faveur d’un projet de réhabilitation. «Cette structure de soins est l’une des rares unités périphériques qui fonctionne encore, en assurant des prestations sanitaires aux villageois. L’assemblée a jugé judicieux de lui réserver une cagnotte pour prendre en charge les travaux de sa réfection», souligne un élu à l’APC, selon lequel l’enveloppe affectée émane des PCD. «Étant donné que le budget alloué n’est pas très élevé, ajoute-t-il, nous avons opté pour le mode de consultation par voie d’affichage. Ce procédé présente le gros avantage d’accélérer la procédure et partant, de hâter la concrétisation du projet». Apostrophés à hauteur du chef-lieu communal, quelques habitants de Takorabt avouent ignorer tout de ce projet. Pour autant : «Tout ce qui peut contribuer à améliorer notre cadre de vie est à prendre. Ce projet annoncé y concourt sans nul doute», déclare un jeune du village. «Notre unité de soins donne des signes évidents de dégradation et de vétusté. Après avoir été laissée à l’abandon durant des décennies, voilà que l’on s’intéresse à sa restauration. Cela augure de meilleurs lendemains pour la population», dira un autre citoyen du village. Tout en apportant leur caution à ce projet, qu’ils jugent «éminemment important», d’autres villageois n’en déplorent pas moins les insuffisances qui grèvent le bon fonctionnement de leur structure : «Rafistoler les murs c’est bien, améliorer le service c’est mieux, car il y a de gros efforts à faire pour assurer un service continu et la disponibilité de certains consommables médicaux», estime un citoyen.

N. M.

0