Par DDK | 14 Aout 2018 | 1007 lecture(s)

TAZMALT - À quelques jours de l’Aïd El-Adha

On aiguise bien les couteaux…

Au marché hebdomadaire de Tazmalt, qui se tient chaque semaine du mardi au jeudi, plusieurs étals achalandés proposent tout un "arsenal" pour la boucherie. Le matériel exposé à la vente est destiné surtout à la ménagère qui en aura besoin pour le sacrifice de l'Aïd. Ainsi, un large panel de couteaux et autres équipements de boucherie est proposé à la vente. Jeudi dernier, dans ce même souk, dont la renommée dépasse les frontières de la wilaya de Béjaïa, une foule s’est mise devant les points de vente de ces ustensiles qui s’enquerrait et achetait. Il y avait toute une gamme variée et riche provenant surtout de Chine. Des mallettes à couteaux, des couteaux de boucher, des lardoires, des couperets, des feuilles de boucher, des scies de boucher, des esses pour la suspension des quartiers de viande, des ciseaux pour viande, des affûteurs et aiguiseurs et bien d'autres équipements étaient exposés à la vente. Les clients avaient vraiment l'embarras du choix devant une multitude d'instruments de boucherie. «Je suis à la recherche d'un grand couteau pour l'immolation du mouton, car j'en ai acheté un pour l'Aïd. Je cherche un couteau très aiguisé et tranchant pour ne pas faire souffrir la bête. Et puis, pour la découpe de la viande, j'aurai besoin d'un bon couperet, d'une scie à viande et d'un couteau effilé. Le dépeçage du mouton je l'ai appris dès mon jeune âge. Pas besoin d'être boucher pour le faire», affirme un père de famille accosté dans ce marché. Le découpage de la viande demande un savoir-faire qui se transmet de père en fils dans la région. De la mise à mort du mouton jusqu'au découpage en petits morceaux de sa viande, la tâche s'avère ardue et requiert une certaine connaissance. Pour ceux qui ne maîtrise pas cette pratique, ou qui n'ont pas le matériel nécessaire, ils font appel au boucher du coin pour leur dépecer la viande moyennant une somme d'argent. Par ailleurs, il est attendu dans cette même ville une éventuelle apparition, dans les prochains jours, des affûteurs et aiguiseurs de couteaux et autres ustensiles de boucherie qui feraient leur come-back à pareille occasion.
Syphax Y.

0