Par DDK | 15 Aout 2018 | 968 lecture(s)

DARGUINA - Après le déblocage de l’APC

La municipalité en quête de rattraper le retard

La commune de Darguina se situe à environ 45 kms à l’est du chef-lieu de la wilaya de Béjaïa. Le développement y est sous deux formes différentes. Entre les agglomérations et les villages isolés, la différence est de taille. Après le déblocage de l'APC, nous dit-on, les élus de l'assemblée, issus de plusieurs formations politiques, vont essayer de rattraper le retard de gestion causé par leur mésentente passée. Les responsables communaux sont conscients de la nécessité d'exploiter le plus rapidement toute ressource pouvant aider au développement dans la région. Ainsi, l'argent provenant du FCCL est venu à la rescousse tout récemment pour lancer de nouveaux projets ou relancer d'autres ayant été à l'arrêt. La frange jeune de la société a été priorisée avec l'inscription d'un projet d'aménagement du stade communal de Saâdane, pour un montant avoisinant les 47 millions de dinars. Une bouffée d’oxygène pour les jeunes de cette petite localité qui ont jusque-là souffert de l'absence d'un espace où pratiquer leur passion. L'autre projet qui débutera incessamment, est non des moindres, il concerne l'ouverture et l'aménagement de plusieurs pistes, notamment agricoles, à Ait Atik et Ait Felkai, deux localités où le secteur de l'agriculture est à encourager. L’autre projet à être inscrit dans le cadre du FCCL, est la réhabilitation du réseau AEP à Saadane. «Après avoir pris en considération plusieurs facteurs, nous avons donné la priorité à certains projets qu'on a jugé importants. Les entreprises chargées, seront bientôt sur le terrain», nous dira un élu communal. Rappelons que pour les PCD, la commune de Darguina avait bénéficié de 45 millions de dinars. Ils ont été épuisés dans la finition d'autres projets, à l'image de l'extension de l'école primaire de Saadane, qui recevra un nombre important d'élèves, au plus tard, le mois d'octobre prochain, selon notre source.
M. K.

0