Par DDK | 19 Aout 2018 | 964 lecture(s)

Tamokra

Tassewikt n Tamokra, ou le marché spécial Aïd

Les habitants de la région de Tamokra, située à 90 km à l'extrême Sud-ouest du chef-lieu de la wilaya de Béjaïa, s'apprêtent, à l'instar de leurs concitoyens à travers tout le pays, à fêter le rituel de l’Aïd El-Adha. Ainsi donc, les préparatifs vont bon train chez les ménages, afin de célébrer dans les bonnes conditions cette fête chère à Abraham. Cependant, s'il y a un événement qui précède ce jour du sacrifice, il s'agit bien de ce fameux marché qui se tient habituellement à deux jours de l'Aïd (aujourd’hui et demain), pour permettre aux habitants de la localité de s'approvisionner en victuailles et autres habits neufs et bien évidemment en moutons à sacrifier. Cet espace occasionnel des transactions se tient toujours à Loudha Iherkane, un lieu-dit vaste, situé à quelques encablures du chef-lieu communal de Tamokra. Les habitants comme les vendeurs sont donc attendus pour "animer" ce marché, qui promet d'être plein comme un œuf. Et c'est une occasion pour la population locale et même celle des régions limitrophes de faire "le plein" avant le jour de l'Aïd, pour ne pas rester sans provisions. Dans ce marché, il y aura des étals de fruits et légumes, des ovins, des habits et des chaussures neufs, de l'électroménager et outils de ménage, des confiseries et gâteaux, des jouets et des gargotes pour les rôtisseries et autres en-cas. «Cela fait des lustres que ce marché traditionnel se tient uniquement à la veille des deux fêtes de l’Aïd (El-fitr et El Adha). Cet espace commercial permet aux habitants de notre localité de s'approvisionner de tout ce dont ils ont besoin pour ne pas parcourir des dizaines de kilomètres ailleurs pour faire leurs courses. C'est une tradition séculaire que nos aïeux nous ont léguée, et que nous respectons et perpétuons toujours», affirme un habitant de Tamokra.

S. Y.

0