Par DDK | 25 Aout 2018 | 944 lecture(s)

Santé

Les EPH renforcés en paramédicaux

Les ressources humaines du secteur de la santé de la wilaya de Bgayet viennent d’être renforcées par l’apport de nouvelles recrues. D’après un responsable de la direction de la santé et de la population, ce ne sont pas moins de 108 diplômés, frais émoulus, qui ont été recrutés, au cours de ces dernières semaines, par les différentes structures de santé publique. «L’institut paramédical d’Aokas a formé 72 agents paramédicaux et 36 techniciens de laboratoire. Cette nouvelle promotion, qui a chevé son cursus de formation en juin 2018, a été ventilée à travers l’ensemble des établissements sanitaires de la wilaya, en fonction des besoins exprimés», a indiqué le responsable de la santé, soulignant que cet apport arrive à point nommé pour résorber un lourd déficit en personnel qualifié. «Il y a des structures qui tournent avec un effectif paramédical très réduit, ce qui nous oblige à imposer au personnel un rythme de travail infernal, avec un double impact sur la santé du travailleur et les performances», fait savoir notre interlocuteur. Dans certaines zones rurales enclavées, apprend-on, des structures de soins de proximité ont été fermées depuis des années, faute de personnel.

N. M.

0