Par DDK | 28 Aout 2018 | 887 lecture(s)

Gestion des ordures

Appel à l’implication citoyenne

La non-implication des citoyens dans la gestion des déchets ménagers aggrave la pollution qui prévaut dans la ville de Béjaïa. Selon la cellule de communication de l’APC du chef-lieu de wilaya, rien que pour la journée de samedi dernier, les services de l’APC ont mobilisé 24 camions, qui ont eu à collecter près de 360 tonnes d’ordures au quartier dit l’Edimco. Les déchets proviennent principalement des superettes et des salles des fêtes. Ceux des ménages sont constitués de vieux meubles et de charognes de moutons. Le mal, c’est qu’une fois tous ces détritus ramassés, de nombreux citoyens se précipitent à en jeter de nouveaux, sans aucun respect des horaires de dépôt des ordures. L’incivisme est, ainsi, la cause majeure dans la dégradation de l’image de la commune, en termes d’hygiène. C’est du moins l’avis des services de l’APC qui ne cessent, d’ailleurs, de rappeler qu’il est indispensable de respecter les horaires de dépôt des déchets, pour le bien de tous. Les horaires sont portés à la connaissance de toute la population par voie d’affichage et via les réseaux sociaux. La fourchette accordée pour sortir ses poubelles est fixée entre 18 et 21 heures. Et c’est dès 21h30, d’ailleurs, que les camions commencent à sillonner les artères de la ville.

A Gana.

0