Par DDK | 30 Aout 2018 | 1415 lecture(s)

SEDDOUK - Projet de rénovation du réseau d’AEP

Huit milliards accordés

La commune de Seddouk a été créditée d’une autorisation de programme d’une valeur de 8 milliards de centimes, destinée à la rénovation du réseau AEP de trois villages, a-t-on appris auprès d’un élu à l’APC. «L’enveloppe émane des programmes sectoriels de développement. Elle couvrira un vaste projet de rénovation du réseau de distribution de trois villages, à savoir Seddouk Ouada, Tibouamouchine et Ighil N’djiber», a indiqué le responsable de l’APC. Le projet qui vient d’être mis en branle par une entreprise spécialisée, porte sur la réfection d’un linéaire cumulé de 18 kilomètres de canalisations, informe-t-on. Trois mois de travaux sont nécessaires, indique-t-on, pour mener ce projet à bon port. «L’objectif assigné à ce projet est l’amélioration de l’alimentation en eau potable des villages concernés, à travers la lutte contre les fuites et les picages illicites commis sur le réseau par des tiers», a déclaré, en substance, l’élu à l’APC. Au demeurant, relève-t-on, les pertes physiques découlant des fuites, autant que les pertes commerciales générées par les branchements irréguliers, sont identifiées comme étant les principaux facteurs maintenant à un niveau médiocre la qualité de la desserte publique. «La distribution d’eau est très irrégulière. Souvent, le précieux liquide s’en va dans la nature, alors que nos robinets crachent de l’air», témoigne un père de famille du village Tibouamouchine. «Le projet en cours promet de nous réconcilier avec une alimentation correcte au quotidien. Néanmoins, il est recommandé aux consommateurs que nous sommes, de faire preuve de sobriété et de rationalité, en éludant le gaspillage de cette précieuse ressource», suggère un villageois d’Ighil N’djiber.

N. M.

0