Par DDK | 5 Septembre 2018 | 942 lecture(s)

Direction de la formation professionnelle

Caravane d'information

La direction de la formation de la wilaya de Béjaïa, a lancé du 4 au 13 du mois en cours, une large campagne d’information, et de sensibilisation des jeunes sur la formation professionnelle.

La caravane, dont le coup d’envoi a été donné par le wali intérimaire, a pris le départ depuis le CFPA Younes Lekhel, et sillonnera durant 10 jours la totalité des daïras, la majorité des communes, surtout celles qui sont enclavées, comme Toudja, Béni Ksila, Seddouk, Barbacha, Melbou et Sidi Aïch. Dans chaque station, la caravane dressera son stand, et des animateurs expliqueront aux jeunes gens les différentes filières de formations professionnelles qui existent, le niveau scolaire requis pour chacune d'elles, et sans doute quelques unes des aptitudes que doit, à la base, posséder le stagiaire. L'idéal sera en effet que chaque stagiaire choisisse son métier en fonction de ses aptitudes, de son niveau scolaire et de ses goûts. Des dépliants indiquant les différents modes de formations qui existent, ainsi que les établissements de la wilaya qui dispensent ces formations, souligne Mme Menzou Saliha, directrice de la formation professionnelle de la wilaya de Bejaia, seront largement distribués aux jeunes. Elle ajoute que la caravane continuera à sillonner les villes et villages jusqu'au 13 septembre, et que les inscriptions continueront jusqu'au 16 septembre, dans les différents établissements de la wilaya. Ainsi les jeunes auront tout le loisir de choisir la filière qui leur convient, dans l'établissement le plus proche de leurs domiciles. Il est utile de rappeler que la direction de la formation professionnelle de Bejaia, a organisé en juin dernier des portes ouvertes sur le secteur, et ce au niveau du CFPA Lekhel Younes. Parmi les stands installés dans la cour de l’établissement, ou même à l’extérieur devant le portail d’entrée, le public a eu à découvrir le stand du bâtiment et des travaux publics, avec ceux de l’urbanisme, de la plomberie sanitaire, de l’électricité bâtiment, de dessinateurs et de la maçonnerie. Un autre stand réservé à l’hôtellerie et au tourisme comprenant la restauration, la réception et agences de voyages, l’industrie agroalimentaire qui comprend les corps gras, le contrôle de qualité, les métiers de l’environnement, de l’hygiène et de la sécurité, l’agriculture et l’élevage comme l’apiculture, ainsi qu’un stand pour le greffage et le taillage des arbres fruitiers. S’agissant des nouvelles formations, la première responsable du secteur a signalé qu’il y a la relance des spécialités de l’artisanat traditionnel comme le tissage, la bijouterie argent et la vannerie. Concernant l’agriculture, il est programmé la formation de technicien supérieur en aménagement et traitement des espaces verts. Ainsi la formation de techniciens supérieurs en urbanisme et en maintenance du matériel biomédical, qui est conventionnée par le CHU de Béjaïa. Il est aussi prévu à partir de septembre à l’INSFP de Sidi Aïch, une filière d’excellence en électricité et en énergie renouvelable. Cette formation se déroulera en partenariat avec le ministère algérien de l’Éducation et le ministère français de l’Eduction en collaboration avec l’entreprise Schneider qui est déjà installée en Algérie.

B Mouhoub.

0