Par DDK | 9 Septembre 2018 | 662 lecture(s)

Bouhamza

Projets cherchent terrains

La commune de Bouhamza n’arrive pas à donner un contenu concret à des projets d’équipements publics, pour cause d’indisponibilité d’assiettes foncières. D’après les responsables de la municipalité, il s’agit de deux stades de proximité, dont l’inscription date de plusieurs années, mais qui demeurent toujours en suspend, faute de terrain. «Nous avons fait une prospection et sollicité la générosité d’éventuels donateurs. Nous attendons un retour d’écho», nous informe un membre du staff communal, rappelant le dilemme en face duquel se trouve l’APC. «Notre commune ne dispose pas de portefeuille foncier, ni de ressources financières pour pouvoir faire des acquisitions auprès des particuliers, qui détiennent la quasi-totalité des terres de la commune», souligne-t-il. Par conséquent, l’avenir de ces projets est nimbé d’incertitude. Aussi longtemps que durera le statu quo. Au grand Dam de la jeunesse de cette région enclavée, qui ne dispose pratiquement d’aucun espace pour se défouler et s’épanouir. «Nous avons un stade communal, qui n’a que le nom, et de rares équipements de proximité dégradés et non exploités», signale un habitant de Bouhamza. «Si les infrastructures annoncées ne sont pas concrétisées, ce sera le comble d’infortune pour nos enfants, qui restent la proie de tous les fléaux», avertit un autre citoyen du village Mahfouda.

N. M.

0