Par DDK | 11 Octobre 2018 | 891 lecture(s)

Chemini

Projet d’AEP pour les villages

Plusieurs villages et localités de la commune de Chemini, sont programmés par l’APC pour bénéficier d’un projet de captage de sources. Un projet déjà mis en branle, signale-t-on, et qui promet d’imprimer un saut qualitatif à la desserte d’eau potable dans les localités concernées. «Le projet en est à sa phase de réalisation. Il consiste en un captage de sources situées en surplomb du chef-lieu de la commune, lesquelles sources seront raccordées à une conduite d’adduction qui acheminera l’eau par gravitation sur un linéaire de 1000 mètres», a fait savoir un membre de l’assemblée communale. Et de préciser : «le transfert est destiné à alimenter 5 villages qui souffrent d’une distribution insuffisante». Le responsable de l’APC a avancé le début de l’année 2019 comme échéance de livraison de ce projet. Certains villageois que nous avons rencontrés à Chemini, disent fonder beaucoup d’espoir sur ce projet en cours pour étancher leur soif et abréger leur calvaire. «La corvée d’eau est notre pain quotidien. C’est l’unique alternative pour maintenir ses réserves d’eau à ras bord, étant donné que l’eau ne coule des robinets que par intermittence et durant des plages horaires très réduites», souligne un retraité de Semaoun, l’un des villages les plus peuplés de la commune. «L’approvisionnement en eau est devenu problématique, car les fontaines publiques sont devenues rares et éloignées, tandis que d’autres ont carrément tari», atteste-il. Dressant un état des lieux dans sa localité, un autre villageois parle d’une alimentation «en dents de scie, avec un débit laissant à désirer». «Le projet d’AEP en chantier s’annonce comme une véritable bénédiction avec, en sus, le privilège d’avoir de l’eau de source», affirme-t-il sur une pointe d’optimisme.

N.M.

0