Par DDK | 11 Octobre 2018 | 1103 lecture(s)

Vallée de la Soummam

L'olive crue à 160 DA/kg !

Même si la campagne d'olivaison n'a pas encore démarré dans les localités de la Vallée de la Soummam en particulier, les olives crues ont d'ores et déjà fait leur apparition chez certains épiciers de la ville d'Akbou. En effet, ce produit agricole très prisé par les ménages enregistre sont retour sur les étals des commerces de l'alimentation générale et même chez quelques vendeurs à la sauvette. Les olives mises en vente sont de variété dite Sigoise, charnues et d'un gros calibre. Elles sont destinées à la consommation familiale, où les ménages qui en achètent ou en cueillent dans leur vergers oléicoles les mettent dans une solution appelée la soude caustique, dans le but de leur «désamérisation», c'est-à-dire, leur ôter le goût amer des olives crues. Pour cela, l'opération a besoin de plusieurs litres de soude caustique. Pour rendre les olives vertes crues consommables, les ménages procèdent à la sélection des olives saines et qui ne sont pas touchées surtout par les larves de la mouche de l'olive, laquelle a fait son apparition dans les vergers oléicoles de plusieurs localités malheureusement, puis ils mettent des quantités d'olives vertes dans des récipients auxquels ils rajoutent selon le volume prescrit une solution de soude caustique pour leur enlever l'amertume et les rendre comestibles ! Après quelques jours passés dans cette solution caustique, les olives sont rincées et mises dans l'eau salée le temps de faire disparaître les résidus de la soude et leur donner le goût de l'olive verte de table qu'on connait ! Les ménagères conservent ces produits pour les utiliser dans les salades, les mets et autres usages culinaires ! Par ailleurs, la prochaine campagne oléicole s'annonce, d'après les échos qui nous sont parvenus, excellente, et ce, après une bonne fructification des oliviers qui sont des centaines de milliers dans la vallée de la Soummam notamment.

S. Y.

0