Par DDK | 16 Février 2017 | 520 lecture(s)

Lakhdaria Principale préoccupation des habitants

Hazama réclame une école primaire

Hazama est une petite ville de Lakhdaria qui se situe au nord du chef-lieu communal.

Le territoire de la localité s’étend sur un territoire allant de la sortie nord de la ville jusqu’au pied de la montagne d’où l’on domine toute la ville de Lakhdaria et ses environs. La route d’accès principale y menant est endommagée en plusieurs endroits en raison de l’inexistence de caniveaux pour drainer les eaux de pluie qui coulent le long de la chaussée. Quant aux voies secondaires, elles sont complètement dégradées et rendent difficiles la circulation automobile et le déplacement des habitants. Malgré cet état, les différents quartiers sont desservis par le transport urbain. La petite cité est alimentée en électricité, en gaz de ville et en AEP. Toutefois, les habitants ont une préoccupation dont la prise en charge revêt pour eux un caractère vital. Il s’agit de l’édification d’une école primaire. Les enfants poursuivent leur scolarité dans une école primaire implantée à quelque trois (03) kilomètres pour certains élèves qui font la navette quatre fois par jour car ils ne bénéficient pas de cantine scolaire. C’est du moins ce que nous confient quelques élèves que nous avons rencontrés en compagnie de leurs parents. En revanche, d’autres élèves fréquentent une école située à seulement quelques encablures de leurs domiciles. Les parents d’élèves déclarent que leurs progénitures souffrent et font le parcours du combattant pour pouvoir rejoindre leurs établissements scolaires. En temps pluvieux, les enfants sont obligés de marcher le long de la route principale menant à Hazama pour regagner leurs résidences mais en temps clément, ils prennent des raccourcis en passant par des petits sentiers. Tous les habitants que nous avons rencontrés sont unanimes à réclamer l’inscription d’un projet de construction d’une école primaire dans la localité de Hazama. Les habitants de la localité souhaitent aussi la réhabilitation et le revêtement des routes secondaires ainsi que les endroits endommagés et dégradés. Par ailleurs, la route principale et certaines voies secondaires de la ville de Lakhdaria se trouvent dans la même situation. Toutefois, les services de la DTP ont décapé la chaussée mais l’opération de la pose du bitume n’a pas encore été effectuée.

A Bouzaidi.

0