Par DDK | 20 Mars 2017 | 483 lecture(s)

Aguouillal et Semmache

Les villageois renouent avec Timechret

Les habitants des deux villages voisins Aguouillal et Semmache, dans la commune d’El Adjiba, 30 km à l’est de Bouira, ont renoué le week-end dernier avec une action de solidarité longtemps oubliée et ou remise en cause, qui est Thimechret. Il s’agit d’une action d’entraide qui signe son retour après de longues années d’éclipse. Les citoyens de ces deux localités enclavées ont accueilli avec une grande joie l’organisation de Thimechret, une fête qui rassemble les uns avec les autres. «Enfin, nous sommes parvenus à nous mettre d’accord pour cette action de solidarité, qui a disparu depuis longtemps dans nos villages à cause de plusieurs facteurs, curieusement, le multipartisme et d’autres divergences sociales», a avoué Da Makhlouf, un des participants rencontré à Timechret qui s’est déroulée vendredi dernier dans les deux villages. À Aguouillal, une ambiance de joie s’est emparée des différents foyers, où les familles ont attendu impatiemment ce jour de fête. Les citoyens de cette bourgade de haute montagne ont réussi à collecter une grande somme d’argent dépassant les 700.000 dinars algériens pour l’achat de trois bovins. Près de neuf-cents (900) personnes ont participé à cette action de solidarité avec un apport financier de 500 dinars pour chacun. Ainsi, les villageois ont immolé les bovins avant de les répartir équitablement samedi en début de matinée. Dans le village de Semmache, les organisateurs avaient acheté 18 bovins qu’ils ont sacrifiés le même jour qu’à Aguouillal, a expliqué Madani Dahmane, un des participants à Thimechret. Les participants, dont le nombre dépasse les 6000, avaient pris les devants en collectant plus de 400 millions de centimes. «Cette somme nous a suffi pour l’achat de 18 bovins pour l’opération de Thimechret et nous avons ainsi pu satisfaire l’ensemble des villageois», a indiqué Dahmane.

Toudert Sadi

0