Par DDK | 18 Mai 2017 | 956 lecture(s)

Université Akli Mohand Oulhadj

Les tenues traditionnelles à l’honneur

Depuis dimanche dernier, les étudiants du département de tamazight (DLCA) de l’université Akli Mohand Oulhadj de Bouira, vivent une ambiance toute particulière. Le comité autonome a appelé tous les étudiants et étudiantes à se vêtir d’une tenue vestimentaire traditionnelle du début jusqu’à la fin de la semaine.

Ainsi, dimanche matin l’on a pu rencontrer au sein du susmentionné département, pas moins d’une soixantaine d’étudiants et d’étudiantes, vêtus de tenues vestimentaires ancestrales, venus assister à leurs cours. C’était burnous ‘’Avarnous’’ pour les hommes, et robe kabyle pour les femmes. Robe qui a su traverser les âges et qui continue encore d’inspirer de nombreux artistes. Toutefois, la confection de l’habit kabyle en général est très typique dans chaque région.

C'est ainsi que l'on retrouve ‘taqendurt’ ou taksiwt iwadiyen , Nath-aïssi, N’ bgayet, Nath wassif, ou bien N’ath-Leqsar... D’après les organisateurs, l’objectif de cette initiative est d’uniformiser le département et de rendre hommage aux traditions vestimentaires des ancêtres. Interrogé sur cet événement, Hamza, un étudiant en sciences du langage, dira, «cette heureuse initiative permettra à tout un chacun de s’imprégner des traditions de la culture kabyle. Je remercie les étudiants du département de langues et culture amazigh qui répondent toujours présents».

Il faut dire que le comité de ce département est très actif et ne manque jamais de planifier des manifestations culturelles et scientifiques. C’est d’ailleurs ce comité à qui l’on doit l’organisation au mois d’avril dernier d’une rencontre avec l’écrivain et chroniqueur Amine Zaoui, lequel est revenu sur un livre collectif qu’il a dirigé, intitulé : Éternel Mammeri. Sous-titré : un intellectuel pas comme les autres, tout en abordant la question du développement vital de la langue amazighe. Somme toute, c’est un événement qui vient faire écho à celui tenu le 17 Avril dernier, au centre-ville de la wilaya de Bouira, où de jeunes étudiantes et étudiants en tenues traditionnelles ont parcouru les rues de la ville dans une ambiance festive.

Aziz C.

0