Par DDK | 12 Aout 2017 | 663 lecture(s)

Le secteur agricole sérieusement touché par les incendies

31 600 arbres fruitiers détruits

En plus des 106 hectares de massif forestier partis en fumée, suite aux 62 départs d’incendies enregistrés depuis le 1er juin dernier, le secteur agricole de la wilaya de Bouira a aussi été sérieusement touché.

En effet, et selon un premier bilan établi par la commission de la wilaya chargée du recensement des dégâts causés par les incendies, pas moins de 31 600 arbres fruitiers ont été ravagés par les flammes, dont 24 280 oliviers, 3 636 amandiers, 3 458 figuiers et des centaines d'autres arbres qui ont été décimés par le feu. En plus de la filière de l’arboriculture, d’autres filières agricoles ont été aussi touchés par ces incendies, particulièrement l’élevage de volaille et de bétail, ainsi que l’apiculture. Toujours selon le bilan de la commission de wilaya, plus de 5.000 poules, 24 têtes ovines, 12 têtes bovines et pas moins de 144 ruches pleines ont été ravagés par les flammes ces dernières semaines à Bouira. En plus de ces pertes, la commission de wilaya a aussi enregistré des dégâts au niveau de trois maisons, qui ont été à moitié dévastées par le feu et une voiture touristique a été calcinée, au niveau du village de Bouguezine dans la commune de Mâala, lors de l’incendie qui s’est déclaré dans ce village le 1er août dernier. Pour rappel, le même sinistre a causé des blessures à plus de 30 personnes, dont une femme de 58 ans souffrant de brûlures au 3e degré, et qui a été hospitalisée à Alger. Ces premières estimations ont été établies au niveau des communes de Lakhdaria, Taghzout, Dechmia, Bordj-Okhriss, Mâala, Boukram, Kadiria, Saharidj et Ouled Rached. La procédure d’indemnisation sera déclenchée une fois le travail de recensement parachevé par la commission de wilaya, et les bilans approuvés par des enquêtes qui seront menées par les responsables locaux.

Oussama.K.

0