Par DDK | 12 Aout 2017 | 471 lecture(s)

El-Hachimia 64 logements LPL

Retard dans le raccordement au gaz

Dans une requête qu’ils ont adressée aux responsables de la commune et de la daïra d’El Hachimia, les habitants de la nouvelle cité de 64 logements LPL de la ville d’El Hachimia, à 25 km au sud de la wilaya de Bouira, dénoncent le retard qu’accuse le raccordement de leurs foyers au réseau de gaz naturel. Dans cette même requête, les signataires expliquent que ces logements ont été attribués au mois de février dernier sans alimentation en gaz naturel. Ils s’interrogent sur les motifs ayant conduit les autorités locales à la distribution hâtive de ces logements, sans les avoir doté au préalable des commodités vitales. «Depuis le mois de février, date de la remise des clés, nos appartements sont dépourvus de gaz de ville, et ce malgré l’existence de réseaux de distribution de gaz à l’intérieur de chaque maison. À ce jour, et depuis que nous avons occupé nos logements au mois de février, nous utilisons toujours les bonbonnes de gaz butane, qui manquent périodiquement surtout en hiver, car la totalité des quartiers de la commune est raccordée au gaz naturel», lit-on dans cette requête. Les résidents de ce quartier expliquent, dans le même sillage, qu’ils ont saisi à plusieurs reprises l’ex-maire d’El-Hachimia et la chef de daïra à ce sujet, mais en vain. «Nous attendons à ce jour la réponse des responsables locaux. Nous réclamons qu’une date exacte soit fixée pour le raccordement au gaz, car nous redoutons de passer un autre hiver sans cette énergie essentielle», ont-ils ajouté. Contacté par téléphone, le maire par intérim d’El-Hachimia, qui a tenu à rassurer les résidents de ce quartier, avancera qu’un projet pour le raccordement au gaz naturel a été inscrit dans le cadre du programme communal de développement (PCD) de 2017. Selon le même responsable, l’étude technique a été finalisée et il ne manquerait que la désignation d’une entreprise pour la réalisation de ce réseau, dont le délai ne dépassera pas les deux mois. «En raison de la forte pression sur le logement, nous avons été obligés d’attribuer ces logements, même sans le raccordement au gaz naturel. Mais nous avons rattrapé ce manque et le projet sera réalisé et réceptionné avant le mois d’octobre prochain», promet le même responsable.

Massinissa A.

0