Par DDK | 13 Septembre 2017 | 631 lecture(s)

El-Hachimia

Les habitants de la cité 120 logements dans la tourmente

Les habitants de la cité 120 logements, du chef-lieu de la commune d’El-Hachimia, au sud de la wilaya de Bouira, se plaignent de la dégradation de leur cadre de vie ainsi que de l’absence de projets d’aménagements. Selon eux, cette situation a commencé depuis l’attribution de parcelles de terrains pour les constructions individuelles durant les années 1990. Des attributions qui rentrent dans le cadre des projets dits évolutifs, mais qui ont généré de nombreux points noirs, à l’image de la dégradation des routes, de l’absence totale des trottoirs et de l’éclairage public. À en croire ces résidents, «plusieurs requêtes écrites ont été déjà adressées au maire et au chef de la daïra d’El-Hachimia pour la prise en charge des ces problèmes, mais en vain». «Nous souffrons chaque hiver de la boue et l’été de la poussière. Nous ne pouvons même pas ouvrir nos fenêtres et nos enfants n’ont même pas où jouer. L’éclairage public demeure aussi absent et le réseau d’assainissement est vétuste et se bloque souvent, surtout durant le passage d’orages l’hiver», déplore Kamel, un habitant de ce quartier. Ce dernier soulèvera également la défaillance du service de collecte des ordures ménagères : «Notre quartier est en marge des préoccupations des responsables locaux. Figurez-vous, même le camion de ramassage des ordures ne passe qu’une fois par 10 jours, provoquant ainsi l’amoncellement des déchets qui forment des montagnes de sacs poubelles et de saletés à l’entrée du quartier». En plus de l'absence d'aménagement urbain dans ce quartier, les habitants continuent de souffrir des eaux qui stagnent, à longueur d'année, dans les vides sanitaires. Le réseau d'assainissement est aussi défectueux et mérite une révision, car les conduites sont posées d'une manière anarchique, les regards non couverts et débordant à la moindre crue, génèrent des odeurs nauséabondes, la présence de rongeurs, moustiques et autres bestioles, favorisent ainsi certaines maladies à risque de contagion. Contacté par nos soins, les services de l’APC d’El-Hachimia assurent que le projet de réaménagement de ce quartier a été adopté dans le cadre du plan communal de développement PCD 2017. Ce projet, dont l’étude a été achevée et l’entreprise sélectionnée, comporte notamment une opération de réfection du réseau d’assainissement et de l’éclairage public, aussi le bitumage des rues de ce quartier. Toujours selon l’APC, les travaux seront lancés dans les prochains jours.

Oussama K.

0