Par DDK | 11 Janvier 2018 | 1536 lecture(s)

Transport ferroviaire

Plus de 22 000 voyageurs en 2017

Près de 13.448 tonnes de marchandises ont été transportés en 2017 par voie ferrée. C’est ce qu’a indiqué la direction des transports de Bouira dans un bilan présenté cette semaine à l’occasion de la visite du ministre des Transports et des travaux publics, Abdelghani Zaalane. Le transport de marchandises est assuré par quatre trains, apprend-on. L’activité de transport de marchandises est concentrée au niveau de trois gares à savoir celles de Bouira, Aomar et Lakhdaria. La gare de Bouira a assuré le transport de 8.278 tonnes de marchandises. Elle sera suivie par celle d’Aomar avec une quantité de marchandises transportées de l’ordre de 4690 tonnes. Enfin, celle de Lakhdaria a assuré le transport de 480 tonnes. Toujours selon les mêmes services, le transport de voyageurs a concerné 22.376 personnes en 2017. Par ailleurs, la wilaya de Bouira est traversée par 101 km de voie ferrée, précise-t-on. La wilaya compte sept (7) gares aménagées pour le transport de voyageurs et de marchandises. Elle dispose également de deux (2) principaux arrêts. Quatre trains dont deux autorails assurent le transport de voyageurs. À cette flotte s’ajoute un train qui assure au quotidien la desserte entre Bouira et la capitale Alger. S’agissant du transport de marchandises par route, la direction des transports a indiqué qu’en 2017, une quantité de plus de 120.818 tonnes a été acheminée. Cette activité est repartie entre 8.735 transporteurs qui disposent d’une flotte de 12.762 camions. Sur le volet de transport de voyageurs par route, les mêmes services font savoir que le secteur privé dans la wilaya de Bouira compte 1754 opérateurs qui disposent d’un parc roulant de 1.965 unités composés de bus, minibus, fourgons et taxis. Ces operateurs privés garantissent 41.845 places par départ. Le secteur public représenté par l’entreprise de transport urbain de Bouira (ETUB) possède vingt (20) bus desservant cinq lignes. Cette entreprise a été créée en février 2011. Toujours dans le transport de voyageurs par voie terrestre, la wilaya compte 1175 taxis. 372 assurent les dessertes inter-wilaya, 320 autres exercent sur les lignes intercommunales, 392 sont des taxis collectifs et 82 sont des taxis individuels et enfin 9 taxis assurant le transport suburbain. La wilaya compte aussi deux entreprises de taxis privés exerçant dans la ville de Bouira. Les deux entreprises disposent de vingt véhicules, soit 10 pour chacune d’elles. Au sujet des lignes de transport, la direction des transports explique que la wilaya compte 33 inter-wilaya, 52 intra-wilaya, 60 rurales et 8 urbaines. Le nombre total des opérateurs s’élève à 1745. Ces derniers disposent d’un parc roulant de 1.965 véhicules et garantissent 41.845 places. Dans l’exposé de la direction des transports, il est précisé que 53 bus appartenant à un operateur privé assurent le transport universitaire. Ce moyen de transport est destiné aux étudiants et le plan de transport est élaboré par la direction des œuvres universitaires (DOU). Sur un tout autre chapitre, les mêmes services indiquent que la wilaya dispose de 153 auto-écoles, 125 moniteurs, 321 véhicules de conduite et deux circuits d’examens. Neuf ingénieurs encadrent les examens de conduite et la sécurité routière à travers la wilaya. En 2017, la direction des transports a assuré 280 formations au profit des chauffeurs de taxis.

Djamel M.

0