Par DDK | 14 Janvier 2018 | 601 lecture(s)

Ath Mansour

Absence d'abribus sur la RN5

La localité d'Ath Mansour, sise à 46 kms à l'est de Bouira, enregistre des carences flagrantes en matière de mobiliers urbains. Il s'agit entre autres des abribus qui font défauts sur les différents tronçons desservis par les transporteurs (la RN5, le chemin qui mène vers le village Ath Bouali). Le long du trajet qui va du village Ath Bouali jusqu'aux frontières administratives d'avec la commune d'Ahnif, il n'est relevé que la présence de trois abribus, dont deux sont délabrés et ont plusieurs décennies d'âge alors que le troisième, implanté sur les accotements de la RN5 à Tansaout, est fabriqué artisanalement et ne répond nullement aux normes requises et au confort des usagers. Ces derniers, livrés à eux-mêmes, font le poireau durant de longues minutes exposés aux aléas de la nature. Qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il fasse chaud ou froid, les voyageurs ne trouvent pas où s'abriter pour se prémunir du déchaînement des éléments de la nature. Souvent, des voyageurs attendant l'arrivée des fourgons, s'abritent sous les oliviers pour échapper aux rayons du soleil qui lardent leurs peaux. «C'est déplorable que de constater l'absence des abribus sur les abords de la RN5 qui passe par la commune d'Ath Mansour. Les usagers ne sont vraiment pas gâtés dans ce cas-là. Des personnes âgées, des femmes et des enfants font le poireau pour de longues minutes en attendant l'arrivée du transport. C'est un calvaire insupportable pour eux. L'implantation des abribus devient une nécessité absolue pour les citoyens de notre municipalité et c'est aussi leur droit d'en disposer comme partout ailleurs», dixit un habitant de Taourirt, chef-lieu communal d'Ath Mansour. Le cas des deux abribus, construits il y a des décennies, lesquels sont situés au chef-lieu est vraiment déconcertant. Ces derniers sont souvent squattés par des vendeurs informels qui les transforment en échoppes où ils vendent par exemple les olives. Aussi, ils servent d'endroits de stationnement de voitures de particuliers.

Y. S.

0