Par DDK | 13 Février 2018 | 1049 lecture(s)

Ahl Leqsar

Le projet de la polyclinique débloqué

Le projet de la réalisation d’une polyclinique au niveau de la commune d’Ahl Leqsar, située au sud-est de la wilaya de Bouira, a été officiellement dégelé et les travaux de réalisation, à l’arrêt depuis plus de trois années, seront relancés incessamment. L’information a été confirmée par la directrice de la Santé et de la population de la wilaya de Bouira, Mme Ghalem Laila Ilhem. La même responsable a assuré que le dégel de ce programme a été officiellement accordé par le ministère de la Santé en date du 26 janvier 2018, et la demande de réévaluation du coup des travaux restants a été déjà établie, et sera prochainement accordée par les services du ministère. Les travaux de réalisation, dont le taux d’avancement dépasse les 60 %, seront repris dès l’adoption de la nouvelle étude, a déclaré la DSP de Bouira qui est intervenue en marge des travaux du conseil de wilaya dédié au secteur de la santé dans la wilaya. Pour rappel, ce projet a été inscrit au profit de cette commune durant l’année 2013 pour une durée de réalisation de 48 mois, et la future polyclinique devait être mise en service dès le début de l’année 2015. Cependant et suite à des arrêts répétitifs et non-justifiés des travaux, la DSP de Bouira a entamé une procédure pour la résiliation du contrat initial de l’entreprise réalisatrice. Ce contrat a été officiellement annulé par une décision de la justice, à la fin de l’année 2015, alors que le taux d’avancement des travaux dépassait les 60 %. Malheureusement, les procédures pour l’évaluation d’un nouveau marché, la sélection d’une nouvelle entreprise et la relance des travaux ont pris beaucoup de temps et le projet a été inclus dans la liste des projets du secteur de la santé gelés en 2016. La nouvelle du dégel de ce programme a été accueillie par un grand soulagement de la part des citoyens de cette commune, en plus de ceux de la localité voisine d’Ouled Rached qui souffrent d’un manque accru en matière de couverture sanitaire.
Massinissa A.

0