Par DDK | 13 Mars 2018 | 1281 lecture(s)

Ath Mansour

Une stèle à la mémoire de 5 martyrs en vue

Une importante délégation de notables de la commune d'Ath Mansour a rencontré, samedi dernier, les élus locaux de Saharidj au niveau d'Akham Laarch. Ladite délégation conduite par le maire d'Ath Mansour était composée de l’exécutif communal, des représentants de la famille révolutionnaire représentée par les organisations des moudjahidine (ONM) et des et enfants de chouhada (ONEC), des familles de cinq martyrs tombés au champ d'honneur en périphérie du chef-lieu de commune de Saharidj le 10 mars 1959. En plus du caractère commémoratif de cette rencontre, les membres de la délégation qui ont été accueillis par le maire de Saharidj et son exécutif ont émis le souhait d'ériger une stèle à l'endroit même où ont été exécutés ces cinq martyrs. Une demande pour laquelle le propriétaire du terrain sur lequel doit être réalisé le monument a donné son accord. En marge de la cérémonie protocolaire, transformée en conférence, durant laquelle plusieurs hôtes de Saharidj ont pris la parole pour revenir brièvement sur les faits et méfaits du colonialisme, le représentant de l'ONEC d'Ath Mansour dira que ces martyrs étaient des maquisards qui se sont réfugiés au village de Taourirt, actuel chef-lieu de la municipalité pour tenter d'échapper au vaste ratissage déclenché dans la région par les forces militaires françaises. Malheureusement, ils ont été découverts et faits prisonniers pour être exécutés quelques jours plus tard à Saharidj. La rencontre a été clôturée par l'engagement des deux maires à procéder aux démarches nécessaires en vue de la réalisation de la stèle.

Oulaid Soualah

1.00