Par DDK | 16 Juillet 2018 | 1103 lecture(s)

BOUIRA CHEF-LIEU - Budget complémentaire 2018

Lancement de dix projets de développement

Plus de dix projets de développement ont été retenus par l’assemblée populaire de la commune de Bouira, lors de sa session ordinaire tenue la semaine dernière au siège de l’APC.

Selon les services de l’APC de la même commune, ces projets sont inscrits dans le cadre du budget complémentaire de l’année 2018 et font partie d’un ambitieux programme de développement tracé par l’équipe municipale. Un programme qui, explique-t-on, vise à améliorer les conditions de vie des populations de la commune. Les projets à lancer concernent divers secteurs dont celui de la jeunesse et des sports, les travaux publics et l’Éducation nationale. Des projets ayant trait à l’amélioration du cadre de vie des citoyens de la commune ont aussi été retenus, comme la réfection du réseau de l’éclairage public, des réseaux d’assainissement, la réhabilitation des voies d’accès et l’entretien des espaces verts. L’APC indique qu’aucune ne sera lésée et que ces projets profiteront à tous les quartiers et villages de la commune. Ainsi, et suivant ce nouveau programme, il est projeté de réaliser cinq stades de proximité au niveau de plusieurs quartiers du centre ville, celui du « Château », des 338 logements, des 1100 logements, des 140 et enfin de celui communément appelé «les pompiers». Il est aussi question de la réhabilitation du stade sis au village Said Abid. Dans le secteur de l’Éducation, le plan de l’APC prévoit des opérations de réfection de tous les établissements scolaires du primaire à travers la commune. A ce propos, certains établissements en ont grand besoin, à l’image de celui de Ras Bouira qui se trouve dans un état lamentable et dont l’association des parents d’élèves n’a cessé de déplorer l’état jugé lamentable. L’APC prévoit aussi d’éradiquer le marché informel implanté au village de Said Abid et le transfert des commerçants y exerçant dans des locaux qui seront réalisés dans la même localité. Il est aussi question de la réhabilitation de nombreuses voies d’accès à travers la commune et la création d’une voie d’évitement à hauteur de la localité de Draa Lakhmis. Des opérations vont concerner les réseaux d’assainissements dont l’objectif reste, selon l’APC, de prendre en charge certains points noirs et l’extension de réseaux dans certains lotissements. Une opération ciblera tout autant l’éclairage public, défaillant à certains endroits, à travers des travaux de renforcement du réseau. Le square Si L’houas du centre-ville, réhabilité l’année dernière, verra lui aussi des travaux d’entretien, indique-t-on. Le programme de développement de l’APC de Bouira va porter également sur la mise en place de toilettes publiques aux quatre coins de la ville. En outre, les services de l’APC font savoir que les écoles primaires seront dotées d’équipements d’énergie solaire. C’est le primaire sis au quartier «des pompiers» qui a été choisi pour le lancement de cette expérience.
Djamel. M

0