Par DDK | 16 Juillet 2018 | 811 lecture(s)

Chorfa

De l'assainissement pour plusieurs localités

La commune de Chorfa connaît une expansion urbaine effrénée ces dernières années, à telle enseigne que les différentes localités commencent à ne former qu'une seule agglomération. Les bourgades de Togi, Toughza, Amzaourou et bien d'autres s'étirent tous azimuts. Le besoin d'espaces, l'amélioration du niveau de vie des ménages et l'aide à l'habitat rural, étant donné la vocation agropastorale de la municipalité de Chorfa, constituent des facteurs non négligeables dans toute cette extension du tissu urbain, avec son corollaire, le béton qui avance malheureusement de façon imparable. En effet, la surface des terres agricoles d'une excellente qualité commence à s'amenuiser drastiquement et dramatiquement avec l'implantation de nouvelles constructions et autres unités de fabrication. L'expansion urbaine dans cette localité induit toujours des insuffisances, surtout en matière d'aménagement urbain. A chaque ensemble de maisons qui voit le jour, il faut assurer toutes les commodités nécessaires, comme l'eau potable, le gaz de ville, l’électricité, les voies de communication, l'assainissement... Pour ce dernier, (l’assainissement), beaucoup a été fait, mais il reste encore des insuffisances à combler pour un cadre de vie meilleur. A ce titre, les autorités communales comptent mettre les bouchées doubles afin de doter plusieurs localités relevant de la commune, en cette nécessité essentielle. Ainsi, plusieurs opérations sont inscrites, à cet effet pour raccorder les habitations qui ne le sont pas encore au réseau d'évacuation des eaux usées. Une longue liste de bourgades a été retenue, il s'agit de : Toughza, Aheriadh, Tavâalt Khelidja, Togi, Arafou, Tansaout, Ahrik Oudjama, Tighilt Ath Alou, "Quatre-chemins", Hadjou, Avaâl et Faalki. Pas moins de 12 bourgades et hameaux sont donc concernés par cette opération d'envergure dont les avis de consultation ont d'ores et déjà été lancés en vue de sélectionner l'entreprise réalisatrice. «Ces opérations sont très importantes pour notre localité, d'autant plus que plusieurs hameaux et fermes habitées souffrent de l'absence ou de l'insuffisance des réseaux de l'assainissement», affirme un habitant d'Aheriadh, quartier périphérique du chef-lieu communal. Ces opérations sont inscrites dans le cadre des PCD de l’année 2018.
Y. Samir

0