Par DDK | 16 Juillet 2018 | 847 lecture(s)

El-Esnam

Désherbage des abords de la RN5

Les travaux de désherbage et autre nettoyage des abords de la RN 5 battent leur plein à El-Esnam, une commune sise à 13 Km au Sud-est du chef-lieu de la wilaya de Bouira. La commune est traversée d’est en ouest par cette route dont les abords ont vu pousser une forte végétation de hautes herbes. Actuellement, les employés des ponts et chaussées relevant de la DTP de Bouira, s’affairent à débarrasser les abords de cette route de ces herbes folles, et les travaux se font à une cadence soutenue d’autant plus que le risque de départ d’incendies est omniprésent, hautement élevé en cette période de canicule. L’opération de désherbage sur la portion passant par le centre ville d’El Esnam est achevée. Les accotements ont été débarrassés des détritus et autres immondices qui jonchaient le sol. Les abords de ce tronçon sont désormais propres et les habitants sont contents du travail accompli. Les abords de ce tronçon traversant le centre-ville ont été transformés en dépotoirs où des immondices et autres sacs en plastique sont laissés, jetés dans la nature, sans vergogne. En ce moment, les ouvriers de la DTP s’attaquent au tronçon reliant la ville aux villages Thameur et Sonda. Cette portion de route est bordée de champs de patates et de céréales, et le risque de départs d’incendies est important. Il faut dire que cette campagne de désherbage intervient in extremis, particulièrement en ces temps de rudes chaleurs, où la température frôle les 40 °C. La moindre étincelle pourrait causer d’énormes dégâts, sachant que ce tronçon de la RN 5 est bordé de champs et qu‘on est en période de moisson-battage. Cette campagne a été limitée aux accotements de la RN5 seulement. Les quartiers et cités relevant de la commune d’El-Esnam, ne rentrent pas dans cette opération. Une large campagne de désherbage et de nettoyage de tous ces quartiers s’impose et ce, pour éviter la prolifération de reptiles et autres bestioles et éviter le risque d’incendies. D’après certains habitants, les déversements de déchets ménagers et autres détritus se font de jour comme de nuit, et rien ne se fait pour mettre terme à cette anarchie qui porte préjudice à l’environnement.
Aziz C.

0