Par DDK | 18 Juillet 2018 | 1290 lecture(s)

Bouira

Octroi d’aides à l’engraissement de bovins

Dans le cadre des aides de l’État au secteur agricole pour encourager la filière de l’élevage bovin, la chambre de l’agriculture de la wilaya de Bouira annonce l’attribution de quotas d’aliments de bétail aux éleveurs pour l’engraissement des bovins. Ainsi, et selon le président de la chambre de l’agriculture de la wilaya de Bouira, Aomar Demmouche, chaque éleveur peut prétendre à un quota de 4 kg par jour pour chaque tête bovine. Le président de la chambre a indiqué que les éleveurs intéressés peuvent se rapprocher des services de la chambre de l’agriculture pour la constitution du dossier, lequel sera transféré vers l’office des céréales d’Aïn Bessem pour solliciter les quotas d’aliments en question. Selon lui, ce ne sont pas tous les éleveurs qui peuvent prétendre à ces aides de l’État, mais seulement ceux répondant à certains critères. D’après notre interlocuteur, pour qu’un éleveur puisse en bénéficier, son cheptel doit d’abord être identifié et surtout vacciné. Le propriétaire de bovins doit, également, être en possession de la fiche signalétique de son cheptel. Pour rappel, la wilaya de Bouira compte près de 45 000 têtes bovines. Selon les services agricoles de la wilaya, ce type d’élevage a nettement reculé ces dernières années pour diverses raisons, essentiellement d’ordre économique. Il faut signaler que les éleveurs des vaches laitières peuvent, aussi, prétendre à ces aides de l’État. A travers cette aide aux éleveurs bovins, les pouvoirs publics souhaitent augmenter la production des quantités du lait cru et des viandes rouges pour limiter le recours à l’importation de ces produits, notamment la poudre de lait, qui coûtent très cher au budget de l’État. Ces mesures rentrent dans le cadre de la nouvelle politique nationale du renouveau agricole et de la mise à niveau de la filière bovine.

D. M.

0