Par DDK | 19 Juillet 2018 | 1485 lecture(s)

Kadiria

La RN5 très dégradée

Les automobilistes et les transporteurs desservant la commune de Kadiria (Ex-Thiers), sise à 33 Kms à l’Ouest du chef-lieu de la wilaya de Bouira, sont toujours confrontés au problème de la dégradation de la RN5, laquelle présente de nombreuses anomalies au niveau de plusieurs endroits. Ainsi, la détérioration de la chaussée concerne plus particulièrement une portion longue de 8 Kms, reliant ladite commune à Lakhdaria (Ex-Palestro). Des fissures et des cratères sont visibles, principalement à l’entrée Est de Kadiria, où la chaussée est très dégradée. Cet état de fait est lié au passage de poids lourds surchargés, mais aussi et surtout aux précipitations printanières, lesquelles ont fini par achever la chaussée déjà en proie à la dégradation. La conséquence est qu’au niveau de certains endroits, la RN5 enregistre au quotidien des bouchons interminables qui agacent les automobilistes. «Nous faisons face à une route très dégradée depuis plus de trois ans, et à certains endroits elle est très réduite. Situation qui cause des désagréments aux automobilistes. Nous interpellons les autorités pour intervenir et prendre en charge ce problème, car la circulation est devenue infernale sur ce tronçon», dira Fares, un chauffeur de bus desservant Aomar-gare et Kadiria. En plus des bouchons, des automobilistes parlent de risques d’accidents sur ce tronçon, chose qui contraint les automobilistes à rouler à très faible allure, afin d’éviter tout funeste accident. Pour rappel, au mois d’avril dernier, un accident mortel a coûté la vie à deux personnes. L’accident en question est survenu à l’entrée Est de la susmentionnée commune. L’état de la route est parmi les causes des accidents qui surviennent sur la RN5. Nous apprenons que ce tronçon est concerné par une opération de réhabilitation. Mais son lancement tarde à venir. Devant cette situation, les usagers de la route doivent encore faire le pied de grue jusqu’à la concrétisation de ce projet.
A. C.

0