Par DDK | 21 Juillet 2018 | 1246 lecture(s)

Prévention routière

Pour des vacances sans tracas !

Suite aux instructions du ministre de l’Intérieur, une réunion s’est tenue, récemment, au siège de la wilaya de Bouira, sous la présidence de l’Inspecteur général, pour redynamiser les activités de la commission intersectorielle de sécurité routière. C’est ce qu’annonce un communiqué de la cellule de communication de la wilaya de Bouira. Selon le même document, cette rencontre va dans le sens de la mise en service du plan d’action inhérent à la préparation de la saison estivale, notamment dans son volet prévention et sécurité routière. Il faut signaler que le ministre de l’Intérieur, en collaboration avec le centre national de prévention et de sécurité routière, a procédé, lundi dernier, au lancement d’une campagne de prévention routière sous le thème «Prudence et vigilance pour profiter de vos vacances». Le but escompté à travers cette opération est de réduire le nombre d’accidents de la circulation, notamment durant cette période lors de laquelle il est enregistré un trafic routier très important, d’où la hausse des accidents de la circulation. Toujours selon la même source, la réunion, tenue au siège de la wilaya, a permis à l’ensemble des parties concernées, à savoir les services de sécurité (gendarmerie, police), la protection civile, les secteurs des travaux publics et des transports, l’ANA et bien entendu le mouvement associatif et les organisations des transporteurs et des taxieurs, d’échanger sur les moyens à mettre en œuvre pour limiter les drames routiers. Ainsi, il a été fait état de plusieurs actions à engager sur le terrain, par le renforcement du dispositif de contrôle routier sur les axes et voies de circulation jugés points noirs en matière d’accidents. Il est aussi question du renforcement des opérations de contrôle de la vitesse, qui demeure la première cause d’accidents. L’autre action préconisée consiste en le contrôle, par le moyen de tests d’alcoolémie, des personnes visiblement en état d’ébriété ou sous l’effet de stupéfiants. Le volet sensibilisation a été également abordé. En effet, et selon les différents intervenants, toutes ces actions doivent être soutenues par des actions de sensibilisation à l’endroit des usagers de la route. Cette tâche est confiée aux jeunes scouts musulmans et aux différents mouvements associatifs, par le biais de l’ODEJ. Ce travail se fera à travers des opérations de sensibilisation au niveau des différents établissements de jeunes, sur les axes routiers, dans les lieux publics…, avec la collaboration des services de sécurité et les différents secteurs d’activité (transport, travaux publics, ANA). Egalement, il a été fait mention de la nécessité de réglementer les axes routiers à l’aide de la signalisation horizontale et l’installation des panneaux lumineux, notamment pour les usagers voyageant la nuit. Par ailleurs, il est précisé que durant cette campagne, des simulations auront lieu et seront assurées par la Gendarmerie, la Police et la Protection civile à l’intention des jeunes. A cette occasion, des dépliants et autres documents seront distribués aux usagers de la route. Selon ses initiateurs, cette opération se veut pratique dans la mesure où tout un dispositif a été mis en place sur le terrain, pour sensibiliser les usagers de manière pédagogique mais aussi répressive. L’on note enfin que les opérations seront accentuées au niveau de l’axe autoroutier sur une distance de 100 km et les routes principales des grandes agglomérations, sans omettre les voies les plus empruntées lors de cette saison estivale.
Djamel M.

0